McPhy : douche froide

McPhy : douche froide©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 juin 2021 à 09h14

McPhy s'effondre de 13,3% à 23,7 euros à l'ouverture du marché parisien. Le spécialiste de l'hydrogène a averti hier soir que sa croissance annuelle pourrait s'avérer limitée en dépit d'un marché qui reste très porteur. Le groupe constate en effet des retards dans l'exécution de ses projets, ainsi que dans les prises de commandes fermes, ces dernières tardant à se matérialiser compte-tenu notamment du contexte sanitaire mondial, des restrictions y afférentes, et de l'attentisme de certains acteurs économiques dépendant de mécanismes de financement publics.

McPhy s'effondre de 13,3% à 23,7 euros à l'ouverture du marché parisien. Le spécialiste de l'hydrogène a averti hier soir que sa croissance annuelle pourrait s'avérer limitée en dépit d'un marché qui reste très porteur. Le groupe constate en effet des retards dans l'exécution de ses projets, ainsi que dans les prises de commandes fermes, ces dernières tardant à se matérialiser compte-tenu notamment du contexte sanitaire mondial, des restrictions y afférentes, et de l'attentisme de certains acteurs économiques dépendant de mécanismes de financement publics.

Malgré cette perspective sur l'exercice 2021, McPhy réitère sa confiance dans les perspectives de croissance à moyen et long terme de ses marchés et reste focalisé sur l'industrialisation de ses capacités de production et l'accélération de ses développements technologiques dans l'hydrogène zéro-carbone.

Ce décalage dans la réalisation des projets fait partie intégrante des risques propres à la mise en place d'une nouvelle filière sur un marché attendu en très forte croissance, explique Oddo BHF. Le groupe vise toujours l'atteinte d'un breakeven EBITDA en 2023. Pour sa part, le broker a retenu cet objectif pour 2024. L'analyste reste à 'surperformance' sur la valeur dans une logique de moyen terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.