McPhy évalue les impacts potentiels de l'épidémie

McPhy évalue les impacts potentiels de l'épidémie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 10 mars 2020 à 17h45

McPhy annonce ses résultats pour l'année 2019. En 2019, le chiffre d'affaires de McPhy a progressé de +43% et atteint 11,4 ME contre 8 ME en 2018. Cette croissance est portée par les concrétisations et les prises de plusieurs commandes tant pour les plateformes d'électrolyse que pour les stations hydrogène, en France et à l'international. La hausse des autres produits est liée à l'abandon de la dette pour 3,5 ME dans le cadre du projet Pushy suite à la notification par BPI Financement en juillet 2019.

La perte opérationnelle 2019 se situe à 6,1 ME contre 9,4 ME un an avant. La perte nette se réduit à 6,3 ME, contre 9,5 ME.

Au 31 décembre 2019, McPhy dispose d'une trésorerie de 13 ME suite notamment au succès de l'augmentation de capital par placement privé de près de 7 ME réalisée en novembre dernier.

Pour rappel, l'AGE de McPhy qui s'est tenue le 16 janvier 2020 a approuvé la résolution concernant l'émission de 14.773.307 bons de souscription d'actions (BSA) permettant ainsi à l'ensemble des actionnaires (à l'exception des Fonds Ecotechnologies et EDF Pulse Croissance Holding qui se sont engagés à renoncer à l'exercice des BSA) de participer à l'opération et de bénéficier des mêmes conditions de souscription. Les BSA sont exerçables depuis le 17 janvier 2020 et le seront jusqu'au 18 mai 2020, soit l'avant-veille de l'AG relative à l'approbation des comptes 2019. L'exercice des BSA pourrait venir compléter les fonds propres pour un montant maximum de 2,8 ME.

"Compte tenu de l'incertitude de l'enchaînement des événements, il est aujourd'hui difficile de quantifier les impacts de l'épidémie du Covid-19 sur l'activité du Groupe pour l'année 2020, notamment en termes de chiffre d'affaires, de résultats et de délais de réalisation de certains projets. Conformément aux recommandations gouvernementales nationales et mondiales, McPhy a mis en place toutes les mesures de sécurité pour limiter les déplacements et l'exposition des collaborateurs et des partenaires", détaille le groupe.

En Chine, l'exposition de McPhy à l'épidémie de coronavirus se limite à ce stade à un projet d'application de Power-to-Gas dans la province du Hebei, projet qui subit actuellement des délais dans son exécution. Pour rappel, McPhy avait livré en juin 2017 des équipements de production d'hydrogène d'une puissance de 4 MW permettant de transformer en hydrogène zéro-carbone et de stocker les surplus de l'électricité produite par un parc éolien de 200 MW.

En Italie, McPhy dispose d'une filiale basée à San Miniato (région de Florence) dédiée à l'assemblage d'électrolyseurs et à la production des piles de grande capacité. Le groupe suit avec attention les évolutions de l'épidémie et son expansion et a en particulier pris connaissance du décret communiqué par le gouvernement italien étendant les mesures de confinement à tout le pays.

Dans ce contexte, McPhy est actuellement en cours d'évaluation des impacts potentiels de l'épidémie sur son activité, conclut le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.