McPhy : forte hausse du carnet de commandes

McPhy : forte hausse du carnet de commandes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 18h38

Le chiffre d'affaires de McPhy a progressé sur l'exercice 2020 de +20% pour atteindre 13,7 ME contre 11,4 ME en 2019. Le chiffre d'affaires représente pour 60% des ventes d'électrolyseurs (dont 49% d'électrolyseurs de grande capacité et 11% d'électrolyseurs de plus petite capacité) et pour 40% des ventes de stations hydrogène. Près de 50% du chiffre d'affaires généré par le groupe sur l'exercice 2020 est constitué de solutions systèmes couplant à la fois des électrolyseurs et des stations, démontrant la pertinence du positionnement stratégique de McPhy sur ses deux segments produits. Le backlog a augmenté de 153% sur l'exercice, passant de 6 ME au 31 décembre 2019 à 15,2 ME au 31 décembre 2020. Au cours de l'exercice, la dynamique commerciale est restée très soutenue malgré le contexte épidémique. Au 31 décembre 2020, la prise de commandes s'établissait à 23 ME, soit une augmentation de 75% en comparaison de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires de McPhy a progressé sur l'exercice 2020 de +20% pour atteindre 13,7 ME contre 11,4 ME en 2019. Le chiffre d'affaires représente pour 60% des ventes d'électrolyseurs (dont 49% d'électrolyseurs de grande capacité et 11% d'électrolyseurs de plus petite capacité) et pour 40% des ventes de stations hydrogène.
Près de 50% du chiffre d'affaires généré par le groupe sur l'exercice 2020 est constitué de solutions systèmes couplant à la fois des électrolyseurs et des stations, démontrant la pertinence du positionnement stratégique de McPhy sur ses deux segments produits. Le backlog a augmenté de 153% sur l'exercice, passant de 6 ME au 31 décembre 2019 à 15,2 ME au 31 décembre 2020.
Au cours de l'exercice, la dynamique commerciale est restée très soutenue malgré le contexte épidémique. Au 31 décembre 2020, la prise de commandes s'établissait à 23 ME, soit une augmentation de 75% en comparaison de l'exercice précédent.

A fin décembre 2020, le groupe disposait désormais d'un parc installé ou en cours d'installation d'électrolyseurs grande puissance de plus de 44 MW et de 35 stations hydrogène.
Au 31 décembre 2020, le résultat opérationnel courant 2020 du groupe s'établissait à -8,8 ME. En recul sur l'exercice, le résultat opérationnel courant reflète le fort développement de la société et les efforts de structuration engagés en 2020.
Les achats consommés ont évolué proportionnellement au chiffre d'affaires de +20% et reflètent la croissance de l'activité.

Le renfort et la structuration des équipes se traduisent par une évolution de 24% des charges de personnel, incluant pour 3% le retraitement IFRS2 sans impact trésorerie. Le recrutement de 12 personnes sur un an porte ainsi à 110 le nombre de collaborateurs au 31 décembre 2020.
Les charges externes sont quant à elles restées stables et la Société a continué d'investir et de poursuivre ses efforts en recherche et innovation. Ces efforts se poursuivront et s'intensifieront sur l'exercice 2021 pour faire face à la croissance du marché.
La société a été impactée par un effet défavorable par rapport à l'exercice 2019 puisque près de 3 ME d'abandon d'avances remboursables avaient été comptabilisés en produits d'exploitation en 2019. Retraité de cet effet, le résultat 2019 aurait été équivalent à celui de 2020 soit -9,3 ME.

Au 31 décembre 2020, le résultat opérationnel s'établit à -9 ME et compte tenu des charges financières modérées et principalement impactées par des effets d'écart de taux de change, le résultat net ressort à -9,3 ME. Ce résultat illustre la stratégie forte d'investissements initiée par McPhy en cette année 2020 pour le recrutement de talents, le développement de solutions innovantes en électrolyseurs et stations et pour l'industrialisation de son offre. Cette politique se poursuivra sur l'exercice 2021 et les prochaines années en accord avec les "use of proceed" de la levée d'octobre 2020. Elle s'inscrit dans le cadre d'une forte accélération du marché de l'hydrogène et d'une approche généralisée d'investissements dans l'avenir de la part de l'ensemble des acteurs de la chaîne de valeur.

Position de trésorerie

Au 31 décembre 2020, McPhy disposait d'une trésorerie de 198 millions d'euros. Afin de sécuriser sa croissance et renforcer ses partenariats par des liens capitalistiques, le groupe a procédé à une augmentation de capital en octobre 2020. Plusieurs fois sursouscrite, l'Offre a permis à McPhy de lever 180 ME avec un prix de souscription des nouvelles actions représentant une décote très limitée.

Au 31 décembre 2020, McPhy comptait 110 collaborateurs experts des solutions hydrogène zéro-carbone.

Perspectives

Le développement de l'hydrogène dans le monde a connu une véritable percée en 2020. Dans un contexte d'urgence climatique rendu plus aigu encore par la crise de la Covid-19, les initiatives se sont multipliées au niveau européen comme à l'échelle nationale, illustrant la compréhension nouvelle de la place que jouera la filière hydrogène dans la transition énergétique. L'offre du Groupe s'inscrit dans les ambitions européennes pour répondre aux attentes du marché, à savoir 6 GW d'ici 2024 et 750 projets de stations d'ici 2025
Dans ce contexte porteur, fort des contrats emblématiques récemment remportés, de la croissance de sa base installée en France et à l'international, et de son avance technologique notamment dans l'électrolyse alcaline, technologie la plus mature et compétitive de l'industrie, McPhy ambitionne de devenir l'un des leaders dans la production et la distribution d'équipements hydrogène.

Prochaine communication financière : Publication des Résultats du 1er semestre 2021, le 27 juillet 2021, après clôture des marchés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.