McPhy : pas de scoop ?

McPhy : pas de scoop ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 30 avril 2020 à 11h36

McPhy reste stable sur les 4,55 euros ce jeudi, alors que le groupe a fait le point sur les impacts du Covid-19. Comme annoncé précédemment, face à la pandémie, le groupe s'est organisé, d'une part, pour protéger la santé de ses collaborateurs, clients et partenaires et, d'autre part, pour maintenir ses engagements dans les meilleures conditions possibles.
Ainsi, afin d'agir efficacement dans un contexte évoluant rapidement, le Groupe a déployé des plans de continuité d'activité sur l'ensemble de ses sites qui sont mis à jour en fonction de l'évolution des situations de chaque pays. Les sites de production en France et Allemagne sont restés opérationnels avec des ressources limitées sur site et des conditions de sécurité renforcées. En Italie, les activités du site de San Miniato ont été suspendues le 23 mars et reprennent progressivement.

Dans ce contexte incertain, des risques de délai dans l'exécution des contrats du Groupe ont été identifiés, notamment en raison d'un effet en "cascade" des retards éventuels que McPhy pourrait subir de la part de ses fournisseurs. L'ampleur de ces décalages n'est aujourd'hui pas précisément quantifiable et dépendra de la capacité des fournisseurs du Groupe à respecter leurs propres engagements, la durée des restrictions mises en place par les différents gouvernements, le niveau de reprise de l'activité au niveau mondial et la capacité du Groupe à combler les retards.
Par ailleurs, la concrétisation de certains contrats avec de potentiels nouveaux clients sera probablement retardée ou interrompue compte tenu de l'annulation ou du report de rendez-vous clés du secteur. Ainsi, le carnet de commandes du Groupe et son chiffre d'affaires à court et moyen terme devraient subir des décalages et des impacts qu'il est aujourd'hui impossible de chiffrer de manière précise.

McPhy s'engage à communiquer dans les meilleurs délais toute information objective de nature à pouvoir préciser l'impact de cette pandémie sur son plan de marche industriel et commercial...

Réductions des coûts

Afin de minimiser les impacts sur sa trésorerie et de préserver la continuité de son exploitation, McPhy a mis en place des plans de réduction de coûts et a prévu d'initier les démarches nécessaires afin de bénéficier des aides annoncées par l'Etat français et l'Union Européenne (mesures d'activité partielle, annulations ou reports de taxes, etc.). Le Groupe a également reçu un accord de principe de la part de ses banques pour contractualiser des lignes de crédit additionnelles garanties par l'Etat français pour un montant de 4 ME. Enfin, afin de renforcer sa flexibilité financière et de sécuriser l'accès à des ressources complémentaires, la Société a renouvelé le 10 avril 2020 auprès de Kepler Cheuvreux sa ligne de financement en fonds propres, pour une durée de deux ans, représentant à titre indicatif un montant de 18,3 ME.

Fort d'une situation financière solide et sécurisée pour la poursuite de son activité, McPhy est confiant quant à la pertinence de son projet d'entreprise pour faire face aux enjeux de cette pandémie. Le Groupe est, en effet, porté par des fondamentaux robustes et les perspectives positives du marché de l'hydrogène et de la transition énergétique, qui seront plus que jamais d'actualité dans le monde d'après.
McPhy est pleinement engagé dans la réalisation de son projet d'entreprise "Driving Clean Energy Forward", à savoir accélérer le déploiement des écosystèmes zéro-carbone grâce à ses équipements de production et de distribution d'hydrogène zéro-carbone et croit fermement en la possibilité de saisir de nouvelles opportunités à l'issue de cette crise mondiale...
"Pas de nouvelles majeures" souligne Portzamparc qui précise qu'un contact récent avec la société lui a permis de confirmer, à ce stade, ses prévisions annuelles. De quoi viser un cours de 5,53 euros en restant sur un avis à "renforcer".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.