McPhy : plan d'action salué !

McPhy : plan d'action salué !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 septembre 2020 à 10h17

McPhy grimpe de près de 4% ce mercredi à 25,50 euros, alors que, comme attendu, le plan de relance du gouvernement va consacrer 30 milliards d'euros à la transition énergétique, dont 2 milliards pour "l'hydrogène vert ou bas carbone". Cette enveloppe constitue le premier volet d'un plan de 7,2 milliards d'euros sur 10 ans. Il a été présenté par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire hier mardi.
L'objectif reste de soutenir la recherche et le développement, mais aussi d'investir dans des projets industriels, comme la production d'hydrogène à partir d'électricité décarbonée et la mobilité...

Parmi les axes que retient Portzamparc :
1/ Décarboner les usages industriels, en utilisant des électrolyseurs plutôt que de l'hydrogène d'origine fossile. Un mécanisme de garantie d'origine sera mis en place... Un objectif de 6,5 gigawatts d'électrolyseurs (budget 1,5 MdE) installés a été fixé pour 2030.
2/ Développer une offre de mobilités lourdes (bus, camions, trains, avion...), budget de près de 1 MdE.
3/ Le secteur doit atteindre la taille critique, en passant par des projets d'envergure et notamment européens. Sur les 7,2 MdsE dédiés à l'hydrogène 1,5 MdE sera consacré aux projets européens. Des partenariats sont possibles avec l'Allemagne, qui a déjà annoncé un plan de 9 MdsE sur l'hydrogène.
4/ Accélérer dans la 'R&D' et développer des offres de formation. L'ADEME va lancer d'ici la fin de l'année 2 appels à projets : l'un sur les briques technologiques et démonstrateurs (350 ME d'ici 2023) et l'autre sur les hubs hydrogène territoriaux (275 ME sur 3 ans) visant à regrouper les usages et passer à l'échelle...

"Sans surprise, le focus est mis sur l'industrie et la mobilité, qui sont les deux débouchés visés par Mcphy" commente Portzamparc qui souligne que "les montants alloués devront permettre au secteur de changer d'échelle et de s'industrialiser, afin de réduire les coûts et d'être compétitif".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.