McPhy : vers un renforcement d'EDF dans le capital ?

McPhy : vers un renforcement d'EDF dans le capital ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 avril 2019 à 09h52

Dans un 'flash' publié ce mercredi, Portzamparc fait le point sur les ambitions d'EDF dans l'hydrogène et les conséquences des dernières initiatives de l'énergéticien pour McPhy, dont EDF a pris l'an dernier 21,5% du capital à 5,10 euros par action.

Création d'Hynamics

Le géant de l'électricité vient en effet d'annoncer la création de Hynamics, une nouvelle filiale qui produira et commercialisera de l'hydrogène bas carbone, à destination de clients dans l'industrie et la mobilité. Hynamics est issu d'EDF Pulse Croissance, la pépinière de start-up d'EDF. Une quarantaine de projets cibles ont été identifiés, en France ou dans des pays européens (Allemagne, Belgique, Royaume-Uni).

Synergies commerciales

Pour Portzamparc, ce lancement confirme les ambitions d'EDF dans l'hydrogène bas carbone et sa volonté de devenir un acteur incontournable de la filière hydrogène en France et à l'international. Certes, les marchés cibles d'Hynamics correspondent à ceux de Mcphy, avec qui EDF a signé un partenariat en juin 2018. Mais au-delà de l'aspect capitalistique, ce partenariat est avant tout commercial, rappelle le bureau d'analyse qui précise que McPhy est devenu le fournisseur exclusif d'électrolyseurs à EDF alors que la réciproque n'est pas vraie : McPhy continue à vendre sa gamme de produits à une clientèle diversifiée, en s'appuyant sur les forces commerciales d'EDF.

2020, année charnière

S'agissant de la suite du partenariat EDF/McPhy, Portzamparc ne ferme pas la porte à un renforcement du lien capitalistique, bien au contraire. "Une montée d'EDF au capital de McPhy reste une possibilité, notamment lorsque Mcphy aura besoin de nouveaux financements". Le courtier évoque même 2020 comme échéance possible pour une telle opération...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.