MedinCell : des résultats positifs pour l'étude clinique d'Ivermectine

MedinCell : des résultats positifs pour l'étude clinique d'Ivermectine
Une scientifique utilise un microscope dans un laboratoire de recherche

Boursier.com, publié le vendredi 18 décembre 2020 à 06h39

MedinCell présente des premiers résultats positifs pour l'étude clinique visant à valider l'innocuité de l'Ivermectine en administration continu. Les premiers résultats de l'étude sont présentés lors du colloque "Collaborative Workshop - Ivermectin against Covid-19" organisé à l'initiative de MedinCell les 15, 16 et 17 décembre pour stimuler la collaboration internationale et accélérer les recherches en cours.

MedinCell présente des premiers résultats positifs pour l'étude clinique visant à valider l'innocuité de l'Ivermectine en administration continu. Les premiers résultats de l'étude sont présentés lors du colloque "Collaborative Workshop - Ivermectin against Covid-19" organisé à l'initiative de MedinCell les 15, 16 et 17 décembre pour stimuler la collaboration internationale et accélérer les recherches en cours.

L'Ivermectine a déjà été administrée en prise unique à des centaines de millions de patients à travers le monde. Son innocuité en prise unique a été démontrée et documentée. L'essai clinique en cours vise à valider son innocuité en prise régulière quotidienne sous forme orale pour simuler la libération continue du principe actif par un injectable longue action. Les résultats de cette étude pourraient accélérer les activités réglementaires de la formulation injectable à injection prolongée développée par MedinCell.

Aucun effet indésirable notable n'a été observé pour les deux premières cohortes étudiées. L'administration continue sur 1 mois chez les volontaires sains des deux premières cohortes de l'étude confirme l'innocuité de l'Ivermectine jusqu'à une dose de 75 µg/kg.

"Les preuves de l'activité prophylactique de l'Ivermectine s'accumulent. Pour autant nous développons notre programme mdc-TTG en accord avec les standards éthiques les plus élevés et sur la base de principes scientifiques robustes. Faire la preuve de l'innocuité de l'Ivermectine en administration régulière quotidienne sur une longue période est une étape indispensable pour un déploiement potentiel de masse", précise Joël Richard, Directeur du Développement de MedinCell.

Demande d'AMM à fin 2021 ?

En parallèle à l'essai clinique en cours, plusieurs formulations injectables sont testées in vivo depuis plusieurs mois. Une première formulation candidate potentiellement active pendant un à deux mois sera prête à entrer dans les étapes préliminaires précliniques de développement réglementaire fin décembre. Un produit actif à libération sur 3 mois est également en cours de formulation.

Dans un scénario favorable, MedinCell pourrait être prêt à déposer une demande d'autorisation de mise de marché fin 2021. En effet, la validation de l'efficacité de l'Ivermectine par les nombreuses études en cours et la persistance de la pandémie pourraient permettre au produit mdc-TTG de bénéficier de revues réglementaires rapides pour un développement clinique accéléré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.