Mercialys sur les 10 euros

Mercialys sur les 10 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 avril 2021 à 13h31

Mercialys reprend 1,2% ce jeudi à 10,20 euros ce jeudi, alors que Goldman Sachs a ajusté son avis à 'neutre' avec un cours cible de 10,9 euros dans le viseur. Kepler Cheuvreux avait pour sa part abaissé auparavant sa recommandation sur le dossier à 'conserver'. L'activité du groupe s'est établie en baisse au premier trimestre 2021, avec un taux de croissance organique qui ressort à -6,0%, dont un effet positif de +0,5% au titre de l'indexation, plus que compensé par un impact cumulé des effets de la crise sanitaire de -6,5% portant sur la baisse des loyers du Commerce Éphémère, des loyers variables, des impacts embarqués, pour les périodes de fermeture, du soutien aux locataires accordé en 2020 et du report des actions de commercialisation ou de leurs effets dans un contexte de fermeture renouvelée des sites. Les loyers facturés s'établissent à 42 ME, en baisse de -9,8% par rapport au premier trimestre 2020 après prise en compte des effets de périmètre portant notamment sur les cessions d'actifs réalisées en décembre 2020.

Mercialys reprend 1,2% ce jeudi à 10,20 euros ce jeudi, alors que Goldman Sachs a ajusté son avis à 'neutre' avec un cours cible de 10,9 euros dans le viseur. Kepler Cheuvreux avait pour sa part abaissé auparavant sa recommandation sur le dossier à 'conserver'. L'activité du groupe s'est établie en baisse au premier trimestre 2021, avec un taux de croissance organique qui ressort à -6,0%, dont un effet positif de +0,5% au titre de l'indexation, plus que compensé par un impact cumulé des effets de la crise sanitaire de -6,5% portant sur la baisse des loyers du Commerce Éphémère, des loyers variables, des impacts embarqués, pour les périodes de fermeture, du soutien aux locataires accordé en 2020 et du report des actions de commercialisation ou de leurs effets dans un contexte de fermeture renouvelée des sites.
Les loyers facturés s'établissent à 42 ME, en baisse de -9,8% par rapport au premier trimestre 2020 après prise en compte des effets de périmètre portant notamment sur les cessions d'actifs réalisées en décembre 2020.

Mercialys met l'accent depuis le début de la crise sanitaire sur la préservation de la solidité et de la liquidité de son bilan. La société dispose d'une trésorerie de 325 ME à fin mars 2021. Mercialys a également allongé la maturité de sa principale source de financement non tirée, soit une ligne de crédit revolving bancaire de 225 ME, dont 80% ont été étendus à décembre 2023 contre décembre 2022 précédemment. Une ligne bancaire bilatérale non tirée de 30 ME a également fait l'objet d'une extension de deux ans. Le montant total des ressources financières non tirées s'établit à 405 ME, inchangé par rapport à fin décembre 2021. Mercialys poursuivra ses efforts concernant sa rotation d'actifs.

Comme annoncé lors de la publication des résultats annuels, compte tenu du contexte économique et sanitaire qui reste incertain, le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 22 avril 2021 de verser un dividende au titre de 2020 de 0,43 euro par action, soit un montant global d'environ 39,6 ME sur la base du nombre d'actions en circulation au 31 décembre 2020, correspondant à 41% du FFO 2020. Cette proposition de dividende couvre l'obligation de distribution de 95%, au titre du statut SIIC, des bénéfices exonérés provenant des opérations de location ou sous-location d'immeubles. Elle n'intègre pas la distribution à 70% des bénéfices exonérés, au titre de l'exercice 2020, provenant de la cession d'immeubles et de participations dans des sociétés immobilières, représentant 0,39 euro par action complémentaires, acquise aux actionnaires, et qui du fait des exigences du statut des Sociétés d'Investissement Immobilier Coté (SIIC) devra obligatoirement être réalisée au plus tard en 2022.

Par ailleurs, sous réserve de l'approbation par l'Assemblée générale du 22 avril 2021, les actionnaires pourront opter soit pour le paiement de ce dividende en actions, ou le paiement de ce dividende en numéraire. La mise en paiement du dividende en numéraire et la remise des actions, le cas échéant, interviendraient le 21 mai 2021, avec un détachement du dividende le 29 avril 2021, compte tenu des délais nécessaires...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.