METabolic Explorer : message reçu

METabolic Explorer : message reçu©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 juin 2021 à 09h07

METabolic EXplorer grimpe de 1,7% à 5,18 euros ce mardi, alors que le groupe a précisé ses perspectives 2021, ses objectifs à moyen terme, et a communiqué ses informations financières pro forma 2020. Comme annoncé le 16 juin dernier, la réussite du "scale-up" de la technologie PDO-AB sur l'unité de METEX Noovista à Carling Saint-Avold permet désormais la commercialisation de lots de PDO de grade Cosmétique dont les premières livraisons ont été effectuées avec succès. Cette réussite montre la capacité de METEX à développer des procédés de fermentation extrapolables à l'échelle industrielle et à piloter leur industrialisation.

METabolic EXplorer grimpe de 1,7% à 5,18 euros ce mardi, alors que le groupe a précisé ses perspectives 2021, ses objectifs à moyen terme, et a communiqué ses informations financières pro forma 2020. Comme annoncé le 16 juin dernier, la réussite du "scale-up" de la technologie PDO-AB sur l'unité de METEX Noovista à Carling Saint-Avold permet désormais la commercialisation de lots de PDO de grade Cosmétique dont les premières livraisons ont été effectuées avec succès. Cette réussite montre la capacité de METEX à développer des procédés de fermentation extrapolables à l'échelle industrielle et à piloter leur industrialisation.

Egalement, l'usine de METEX Noovistago basée à Amiens a retrouvé 100% de ses capacités de production à la suite de l'événement survenu fin mai, avec un retour à la normale progressif des livraisons aux clients.

L'impact financier du sinistre est à ce jour évalué par le Groupe à environ 1 million d'euros de dommages matériels et coûts associés, 20 ME de perte de chiffre d'affaires et 7 ME de pertes d'exploitation liées à l'incident. Ces pertes et dépenses d'exploitation sont susceptibles d'être couvertes par les sociétés d'assurance ou au travers d'autres mécanismes d'indemnisation.

En tenant compte de l'ensemble de ces éléments, le Groupe anticipe pour l'exercice 2021, clos au 31 décembre, un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 170 ME et un Ebitda proche de l'équilibre. Ces prévisions n'intègrent que 8 mois d'activité de METEX Noovistago, depuis le 'closing' réalisé fin avril jusqu'à fin décembre 2021.

Quel horizon 2026 ?

Grâce à sa stratégie de diversification portée par des marchés en croissance, le Groupe ambitionne à l'horizon 2026 un chiffre d'affaires consolidé annuel supérieur à 300 ME et un Ebitda supérieur à 14%.
Ces objectifs reposent sur l'hypothèse de la réalisation du plan d'investissement nécessaire à la transformation du site industriel d'Amiens exploité par METEX Noovistago.
Cette transformation inclura une nouvelle unité de production d'Acide Glycolique, une unité phase II de production de PDO et d'Acide Butyrique et des augmentations de capacité de production pour les acides aminés de spécialité tels que la Valine, le Tryptophane, la Leucine, l'Isoleucine et l'Arginine.
Le montant de ce plan est évalué à 70 ME au cours des 4 prochaines années. Il sera financé selon différentes modalités actuellement à l'étude par le groupe.

Ces objectifs remplacent ceux communiqués le 26 février 2021 lors de l'annonce de l'entrée de METEX en négociations exclusives avec le cédant d'Ajinomoto Animal Nutrition Europe (devenue METEX Noovistago).

Enfin, à la suite de l'acquisition d'Ajinomoto Animal Nutrition Europe (devenue METEX Noovistago) au cours du 1er semestre 2021, le Groupe met à disposition les éléments détaillés des comptes pro forma 2020, non audités mais sur la base du nouveau périmètre consolidé.
Le compte de résultat 2020 pro forma du nouveau groupe METEX intégrant sur 12 mois AANE aurait présenté un chiffre d'affaires de 201,55 ME pour un résultat opérationnel courant de -11,16 ME et un résultat net de 73,72 ME.

"Notre scénario sera légèrement ajusté suite à un contact management ce jour... Alors que nous jugions prudentes les perspectives moyen terme initiales, ce nouvel objectif plus ambitieux semble mieux correspondre à l'amélioration du mix produit que nous projetons (PZP : 323 ME de CA 2026 avec 22% de marge d'Ebitda)" commente Portzamparc qui vise un cours de 7,80 euros sur le dossier en restant à l'achat...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.