METEX : négociations exclusives avec Ajinomoto

METEX : négociations exclusives avec Ajinomoto©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 février 2021 à 15h54

METabolic EXplorer a conclu, dans le cadre d'une promesse d'achat, un accord de négociations exclusives avec Ajinomoto Co., Inc., en vue de l'acquisition de sa filiale européenne, Ajinomoto Animal Nutrition Europe (AANE), leader européen de la production d'acides aminés par fermentation pour la nutrition animale. Les prévisions d'AANE pour l'exercice 2020-2021 feraient ressortir un chiffre d'affaires de plus de 200 ME et un EBITDA positif.

METabolic EXplorer a conclu, dans le cadre d'une promesse d'achat, un accord de négociations exclusives avec Ajinomoto Co., Inc., en vue de l'acquisition de sa filiale européenne, Ajinomoto Animal Nutrition Europe (AANE), leader européen de la production d'acides aminés par fermentation pour la nutrition animale. Les prévisions d'AANE pour l'exercice 2020-2021 feraient ressortir un chiffre d'affaires de plus de 200 ME et un EBITDA positif.

Le nouvel ensemble METEX (en ce compris sa filiale METEX NOOVISTA et AANE) rassemblerait 450 collaborateurs avec une capacité de production annuelle supérieure à 100 kt sur le site d'AANE à Amiens pour les acides aminés, et de 6 kt sur le site de Carling Saint-Avold pour le PDO (1-3 propanediol) et l'AB (acide butyrique).

L'opération envisagée a fait l'objet d'un avis favorable du Comité Social et Economique de METEX et reste soumise à l'information-consultation des instances représentatives du personnel d'AANE. Elle devrait être finalisée au cours des prochaines semaines.

Ajinomoto Animal Nutrition Europe est présenté comme le premier site européen de production d'acides aminés par fermentation, avec un outil industriel hautement automatisé bénéficiant des dernières technologies de fermentation et d'extraction/purification, un savoir-faire unique dans le domaine de la bio-production reposant sur des équipes hautement qualifiées et expérimentées depuis la R&D applicative jusqu'à la conduite de procédé en fermenteur de 500 m3, une force commerciale experte du marché de la nutrition animale et un réseau d'agents de distribution de premier plan, ainsi qu'un portefeuille complet de technologies sous licences exclusives pour le marché des acides aminés essentiels à la nutrition animale sur les territoires Europe, Afrique et Moyen Orient.

Le nouvel ensemble METEX intégrerait en amont les expertises de R&D et de démonstration préindustrielle historiques du Groupe et, en aval, les infrastructures industrielles, la force commerciale et les réseaux de distribution d'AANE et de METEX NOOVISTA pour constituer le premier acteur européen pour la production par fermentation d'ingrédients fonctionnels d'origine naturelle.

METEX apporterait son expertise dans la mise au point de bioprocédés pour la fabrication d'ingrédients fonctionnels sur des marchés à forte valeur ajoutée. Avec plus de 90 ME consacrés à la R&D depuis sa création, METEX dispose de compétences reconnues en matière de mise au point de souches de fermentation brevetées et de pilotage des procédés à l'échelle préindustrielle.

Le projet industriel de METEX serait de pérenniser le site d'Amiens et ses emplois en y transférant ses technologies en cours de développement au sein de sa plateforme technologique ALTANOOV, laquelle doit permettre l'industrialisation d'un nouveau procédé par an. Pour rappel, le portefeuille des ingrédients naturels ALTANOOV adresse les marchés de la cosmétique, de l'alimentation animale et des biopolymères, marchés valorisés à 16 MdsE au total.

La première décision d'investissement sur le site d'Amiens serait prise avant fin 2021 et concernerait l'acide glycolique (AG) naturel de METEX. Cet investissement, d'un montant voisin de 25 ME, s'inscrirait dans le cadre du Plan de Relance décidé par le gouvernement français : METEX bénéficie en effet d'ores et déjà à ce titre d'une aide de 9,6 ME pour le financement des études finales et de l'investissement AG. Cette décision serait précédée d'un contrat de licence concédée par METEX à sa nouvelle filiale aux conditions usuelles de marché (paiement upfront initial complété d'une redevance proportionnelle au chiffre d'affaires).

Le principal acide aminé produit aujourd'hui sur le site d'Amiens est la Lysine, acide aminé devenu une commodité. Le projet industriel de METEX, consistant donc à introduire ses nouveaux produits de spécialité, aurait pour conséquence d'atténuer la volatilité des niveaux de prix. Les premiers effets de ce repositionnement produit devraient apparaître dès 2023.

Pour la mise sur le marché de ces nouveaux ingrédients de spécialité, METEX bénéficierait de la force commerciale et du réseau de distributeurs d'AANE. Dans la continuité des actions de formation en place chez AANE, ces transferts de technologie et ces lancements de nouveaux produits s'accompagneraient d'un plan de développement des compétences de l'ensemble des personnels.

A moyen terme, cette stratégie de diversification portée par des marchés en croissance devrait générer pour le Groupe METEX un chiffre d'affaires annuel supérieur à 250 ME et un EBITDA supérieur à 7%.

L'acquisition de 100% des titres d'AANE, d'un montant total de 15 ME, serait payée par METEX sur ses fonds propres en deux temps : 8 ME au closing de l'acquisition, et 7 ME dans les 6 mois suivant le closing.

Le prix de la transaction reflète notamment la nécessité, pour un acquéreur susceptible d'offrir une pérennité industrielle au site d'Amiens, d'avoir au préalable investi pour disposer d'une R&D capable de soutenir le renouvellement du mix produit du site. De son côté, le Groupe Ajinomoto annonce une provision pour dépréciation d'actifs d'environ 100 ME liée à cette opération.

La nouvelle situation financière de METEX lui permettrait de financer la montée en puissance du nouvel ensemble et d'envisager, si nécessaire, différentes modalités de financement complémentaires.

Les négociations des titres METabolic EXplorer admis à la Bourse de Paris (actions (FR0004177046) et BSA (FR0013483534) ont été suspendues dès 9h00 ce jour à la demande de la Société. La reprise des négociations interviendra le 1er mars à l'ouverture des marchés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.