Méthanor : 126 kE de bénéfice net au 1er semestre

Méthanor : 126 kE de bénéfice net au 1er semestre
Monnaie à la loupe

Boursier.com, publié le lundi 02 octobre 2017 à 15h39

Méthanor dégage au 1er semestre 2017 un résultat d'exploitation en perte de -56,8 kE (-40,8 kE au 1er semestre 2016). Dans la continuité des exercices précédents et grâce à la montée en puissance des investissements réalisés depuis sa création, le résultat net progresse de 103,8 kE, à 126 kE au 30 juin 2017 (22,2 kE en 2016 à même époque).

Méthanor poursuit sa croissance rentable et sa volonté de distribuer un dividende régulièrement. La société rappelle qu'elle a toujours dégagé des bénéfices depuis sa création.

Investissements réalisés en 2017

Au cours des 6 premiers mois de l'année, Méthanor a élargi ses investissements, en diversifiant la nature de ses projets aux autres énergies renouvelables. Méthanor a investi 1,8 million d'euros dans 3 centrales photovoltaïques basées en Corse à Poggio di Nazza, Sartène et Venzolasca, des projets co-financés avec la Caisse des Dépôts et Consignations. Solaire Direct (groupe Engie), 1er opérateur entièrement dédié à la production d'électricité solaire en France, a assuré le développement de ces 3 centrales et en gère l'exploitation. Entrées en phase de production au cours du dernier trimestre 2011, les centrales bénéficient de l'obligation de rachat d'électricité par EDF sur 20 ans.

Perspectives pour de l'exercice 2017

Dans la continuité des exercices précédents, la société compte poursuivre activement ses investissements dans les énergies renouvelables et améliorer significativement ses résultats financiers. Différents projets sont en cours d'étude, notamment dans le secteur hydraulique.

Par ailleurs, la mise en exploitation de la centrale Chavort est toujours prévue pour la fin de l'année.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.