Michelin annonce le versement d'une prime exceptionnelle à tous ses salariés touchant moins de 34.000 euros annuels

Michelin annonce le versement d'une prime exceptionnelle à tous ses salariés touchant moins de 34.000 euros annuels©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 17h17

En réponse à la demande adressée aux entreprises par le Président de la République française pour soutenir le pouvoir d'achat, Michelin va attribuer une prime exceptionnelle aux salariés du Groupe en France qui touchent moins de 34.000 euros bruts annuels. Le dispositif a été présenté cet après midi aux représentants du personnel à l'occasion de la négociation annuelle obligatoire sur les salaires.

La prime exceptionnelle sera versée au mois de janvier 2019.

Son montant sera dégressif en fonction du niveau du salaire annuel brut :
- 750 euros pour les salariés percevant moins de 26.000 euros
- 500 euros pour les salariés percevant entre 26.000 et 30.000 euros
- 250 euros pour les salariés 30.000 et 34.000 euros.

50% des salariés du Groupe en France, dont la quasi-totalité des opérateurs, bénéficieront de cette prime.

Le Groupe Michelin souligne que tous les salariés de Michelin en France touchent une rémunération mensuelle de base supérieure au SMIC d'au moins 10%. S'y ajoutent des compléments de rémunération qui représentent entre 10 et 15% de leur rémunération globale annuelle.

Par ailleurs, la MFPM a présenté aujourd'hui sa politique salariale pour 2019 dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire.

Conformément à la politique salariale dynamique en France menée depuis plusieurs années, les augmentations proposées sont supérieures à l'inflation :
- +2% pour les opérateurs ;
- +2% pour les employés techniciens et agents de maîtrise ;
- +2,8% pour les cadres.

A ces augmentations s'ajoutent pour toutes les catégories du personnel une revalorisation de la prime d'ancienneté et un budget réservé aux promotions en cours d'année pour toutes les catégories de personnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.