Michelin : comptes semestriels dégradés

Michelin : comptes semestriels dégradés©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 juillet 2020 à 18h39

Michelin a rapporté ce lundi une baisse de 78,4% de son résultat opérationnel au premier semestre sur fond d'épidémie de coronavirus. Le résultat opérationnel des activités ressort à seulement 310 millions d'euros. Michelin s'est engagé prudemment à délivrer sur l'ensemble de l'exercice 2020 un résultat opérationnel "supérieur à 1,2 milliard d'euros", très éloigné des 3 milliards d'euros de l'année précédente...
Sur les 6 premiers mois de l'année 2020, les ventes du groupe ressortent à 9.357 millions ME, en recul de 20,6% par rapport à la même période de 2019. Le résultat net s'établit en perte de 137 millions d'euros.

Au 30 juin 2020, le cash-flow libre est de -351 millions d'euros, en progression de 241 millions d'euros, comparé à la même période en 2019. La forte diminution de l'EBITDA provoquée par la chute des volumes, est plus que compensée par la diminution du BFR d'exploitation, des investissements, des impôts payés et des acquisitions. Au 30 juin 2020, le Groupe affiche un ratio d'endettement net de 45%, correspondant à un endettement financier net de 5.510 millions d'euros, en augmentation de 326 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2019.

Hypothèses larges

"Ce qui caractérise l'environnement dans lequel nous sommes, c'est le côté très imprévisible des marchés", a commenté dans une interview à l'agence Reuters Yves Chapot, Directeur financier du groupe clermontois. "Nous avons donc travaillé sur la base d'hypothèses que nous avons voulues assez larges sur le deuxième semestre, vu notre faible capacité à prévoir au-delà de deux ou trois mois." Cet objectif, comme celui d'un cash flow libre structurel supérieur à 500 millions d'euros, s'entend "hors nouvel effet systémique lié au COVID-19" précise la direction.

Malgré les incertitudes, Michelin a tenu à reprogrammer pour les premiers jours de juin 2021 son sommet "Movin'On". Il se tiendra si tout va bien à Montréal, comme il était prévu en 2020 jusqu'à ce que le coronavirus transforme l'évènement en une série de rendez-vous digitaux...
Premier écosystème de la mobilité durable, MOvin'On est un pilier de la stratégie "Tout durable" de Michelin. Ce sommet annuel fédère ainsi des entreprises partenaires, des institutions, des ONG, des villes qui partagent la même vision : innover ensemble pour construire les solutions de mobilité de demain.

Movin'On, qui devait se tenir à Montréal en juin 2020 et devait permettre de faire le point sur les travaux en cours, a été annulé, mais a néanmoins continué à avancer en digitalisant ses actions. Des rendez-vous en ligne se sont tenus les 3 et 4 juin : plus de 1.700 experts ont activement pris part aux réflexions, 20 nouvelles communautés d'intérêt ont été lancées et 3.500 personnes ont sélectionné des startups qui vont bénéficier d'un programme de développement sur-mesure pour déployer leurs solutions innovantes de mobilité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.