Michelin : en forme

Michelin : en forme©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 juin 2021 à 12h07

Michelin se distingue à la mi-journée à Paris, sur un gain de 2,5% à 134,7 euros. Le pneumaticien est soutenu par deux notes d'analystes puisqu'Exane BNP Paribas a rehaussé son objectif de 125 à 130 euros tout en restant 'neutre' alors qu'Oddo BHF a revalorisé le dossier de 150 à 160 euros tout en maintenant son avis 'surperformer'. A la suite de la publication de solides données de marchés (mai) et dans un contexte qui semble toujours très porteur (prix, mix) pour Michelin et les manufacturiers en général, l'analyste a relevé ses estimations d'EBIT de 3% sur l'année (+5% sur 2022, impact BPA plus fort sur 2021 lié à Solesis). A court terme, les résultats solides attendus au premier semestre (26/07) et les relèvements d'estimations probables devraient, selon le broker, permettre au titre de corriger sa légère sous-performance par rapport au secteur depuis 3 mois (les investisseurs ayant favorisé les valeurs plus cycliques comme les constructeurs).

Michelin se distingue à la mi-journée à Paris, sur un gain de 2,5% à 134,7 euros. Le pneumaticien est soutenu par deux notes d'analystes puisqu'Exane BNP Paribas a rehaussé son objectif de 125 à 130 euros tout en restant 'neutre' alors qu'Oddo BHF a revalorisé le dossier de 150 à 160 euros tout en maintenant son avis 'surperformer'. A la suite de la publication de solides données de marchés (mai) et dans un contexte qui semble toujours très porteur (prix, mix) pour Michelin et les manufacturiers en général, l'analyste a relevé ses estimations d'EBIT de 3% sur l'année (+5% sur 2022, impact BPA plus fort sur 2021 lié à Solesis). A court terme, les résultats solides attendus au premier semestre (26/07) et les relèvements d'estimations probables devraient, selon le broker, permettre au titre de corriger sa légère sous-performance par rapport au secteur depuis 3 mois (les investisseurs ayant favorisé les valeurs plus cycliques comme les constructeurs).

A plus long terme, Michelin semble en mesure à la fois d'accentuer son leadership dans le pneu mais aussi d'optimiser son savoir-faire pour se développer (y compris via M&A) de manière profitable dans des domaines connexes prometteurs (services, matériaux, hydrogène, 3d métal, etc.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.