Michelin : léger repli après des perspectives prudentes

Michelin : léger repli après des perspectives prudentes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 11 février 2020 à 09h11

Michelin cède 0,7% à 106 euros en début de séance, quelque peu pénalisé par l'annonce de perspectives 2020 jugées prudentes par les opérateurs. La prévision d'un "Ebit en léger repli" est contraire aux prévisions de croissance du consensus pour 2020, mais le pneumaticien a été "prudent" avec les stocks au niveau des fabricants et des distributeurs, indique Jefferies. L'Ebit 2019 est par ailleurs ressorti conforme aux estimations, tandis que la génération de cash-flow libre a été bien supérieure. Le courtier, à l''achat' sur le dossier, affirme également que la direction a indiqué que la société étudiait les possibilités d'opérations de fusion et d'acquisition, ce qui pourrait limiter les rachats d'actions aux montants que la société s'est déjà engagée à payer.

Les perspectives "prudentes" pour 2020 pourraient peser sur le titre, notait Oddo BHF avant l'ouverture des marchés. Le risque reste néanmoins limité alors que les estimations du consensus concernant l'Ebit pourraient être réduites de 3 à 4% au maximum, tandis que les attentes de FCF devraient être maintenues.

Enfin, la Deutsche Bank ('acheter') souligne que dans l'industrie automobile, Michelin "est l'une des rares entreprises qui n'a pas averti sur ses bénéfices". "Nous apprécions toujours la faible valorisation de la société avec un PE de moins de 10, le FCF élevé, et le 'positionnement défensif' du groupe sur le marché des pneus de remplacement".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.