Michelin : résultats 2017 en ligne avec les attentes, le dividende est porté à 3,55 euros

Michelin : résultats 2017 en ligne avec les attentes, le dividende est porté à 3,55 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 février 2018 à 18h15

Michelin a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 21,96 milliards d'euros, en hausse de 5% avec des volumes en hausse de 2,6% et un effet prix-mix favorable de +3,2%). L`effet prix (+2,5 %) affiche comme annoncé une forte accélération sur l`année (-1% au 1ertrimestre, +2,1% au 2ème trimestre, +4,4% au 3ème trimestre et +4,4% au 4ème trimestre) qui traduit les hausses de tarifs pour l`activité Remplacement et pour les activités indexées, les ajustements en application des clauses matières premières.

Le résultat opérationnel s`établit à 2,742 milliards d'euros, soit une marge de 12,5% des ventes nettes, contre 2,692 milliards d'euros et 12,9% publiés en 2016. Les charges opérationnelles hors activités courantes de 111 ME correspondent principalement à des frais de réorganisation et adaptation des activités du groupe, partiellement compensées par des modifications des plans médicaux américains et de retraites britanniques. Le résultat net est un bénéfice de 1,693 milliard d'euros, soit un niveau historique.

Il sera proposé à l'assemblée générale du 18 mai le versement d`un dividende de 3,55 euros par action, contre 3,25 euros au titre de l`exercice précédent.

Le consensus, fourni par la société, tablait sur un résultat opérationnel de 2,7 milliards d'euros pour des ventes de 21,98 MdsE. Le résultat opérationnel sur activités courantes était anticipé à 2,74 MdsE et le résultat net à 1,655 MdE.

En 2018, Michelin pense que les marchés de pneumatiques Tourisme camionnette et Poids lourd devraient afficher une croissance modérée, tandis que les marchés miniers, Première monte Agricole et Première monte Génie civil resteront dynamiques. Dans ce contexte de marchés, le pilotage des prix permettrait au groupe de générer un effet prix-mix /matières premières positif, avec une hypothèse de hausse du coût des matières premières estimée entre 50 et 100 millions d`euros.

Avec le niveau des parités monétaires de janvier 2018, l`effet de change pèserait d`environ 300 ME sur le résultat opérationnel sur activités courantes. Dans cet environnement, Michelin a pour objectifs une croissance des volumes en ligne avec l`évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel sur activités courantes supérieur à celui de 2017 hors effet de change, et la génération d`un cash flow libre structurel supérieur à 1,1 milliard d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.