Michelin : soutenu

Michelin : soutenu©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 mars 2021 à 11h06

Michelin pointe en hausse de 1,6% à 128 euros ce vendredi, alors que le broker Barclays est repassé à 'surpondérer' sur le pneumaticien en visant un cours de 145 euros. La publication de résultats 2020 en retrait, mais supérieurs aux attentes du marché, alors que la hausse du dividende est vue comme une bonne surprise, ont globalement rassuré le marché... Le pneumaticien a vu son résultat opérationnel des secteurs (ROS) reculer de 37% à 1,878 milliard d'euros l'an passé pour des ventes de 20 milliards d'euros, en baisse de 15%. Le cash-flow libre structurel a atteint 2 milliards d'euros, grâce à une gestion rigoureuse de la trésorerie au cours de la crise et à un niveau de stocks exceptionnellement bas en fin d'année en raison de la reprise soutenue de la demande au deuxième semestre.

Michelin pointe en hausse de 1,6% à 128 euros ce vendredi, alors que le broker Barclays est repassé à 'surpondérer' sur le pneumaticien en visant un cours de 145 euros. La publication de résultats 2020 en retrait, mais supérieurs aux attentes du marché, alors que la hausse du dividende est vue comme une bonne surprise, ont globalement rassuré le marché... Le pneumaticien a vu son résultat opérationnel des secteurs (ROS) reculer de 37% à 1,878 milliard d'euros l'an passé pour des ventes de 20 milliards d'euros, en baisse de 15%. Le cash-flow libre structurel a atteint 2 milliards d'euros, grâce à une gestion rigoureuse de la trésorerie au cours de la crise et à un niveau de stocks exceptionnellement bas en fin d'année en raison de la reprise soutenue de la demande au deuxième semestre.

En 2021, dans un contexte qui reste encore très incertain avec les évolutions de la crise sanitaire, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher une hausse comprise entre 6% et 10% sur l'année, les marchés Poids lourd une reprise entre 4% et 8% et les marchés des Activités de spécialités une hausse comprise entre 8% et 12%. Dans ce scénario marché, hors nouvel effet systémique lié à la Covid-19, Michelin a pour objectif un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 2,5 milliards d'euros à parités constantes et un cash-flow libre structurel d'environ 1 MdE.

Le directeur financier de Michelin a indiqué qu'il ne s'attendait pas à retrouver le niveau d'activité de 2019 avant le second semestre 2022. D'autres perturbations du secteur automobile sont en effet venues s'ajouter à la pandémie de coronavirus, comme la pénurie de puces sur le marché des semi-conducteurs...
Le dividende recommandé de 2,30 euros par action est une belle surprise en raison d'un cash-flow plus élevé que prévu, soulignent les analystes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.