Miliboo : des obligations contre de la pub sur les canaux de diffusion du Groupe M6

Miliboo : des obligations contre de la pub sur les canaux de diffusion du Groupe M6
Logo chaîne de télévision M6

Boursier.com, publié le mercredi 17 avril 2019 à 20h44

Le 6 mars 2019, la société Miliboo a annoncé au marché la conclusion d'un partenariat avec M6 Interactions. Dans le cadre de ce partenariat, M6 Interactions s'est engagé à conclure un contrat publicitaire avec Miliboo, pour une durée de 1 an, reconductible, sous condition de performance, pour deux ans.

Aux termes de ce contrat, M6 Interactions réservera des espaces publicitaires à Miliboo sur les chaînes TV (M6, W9, 6ter, Paris Première, Teva), les radios (RTL, RTL2, Fun Radio) et les actifs digitaux (6Play, déco.fr, Golden Network...) du Groupe M6 en France. Les 1ères vagues de diffusion devraient démarrer dès l'été 2019. En rémunération de cette convention publicitaire, M6 Interactions souscrira à des obligations convertibles en actions ordinaires de Miliboo qui seront libérées par compensation de créances.

Les actionnaires de Miliboo seront réunis en assemblée générale extraordinaire le 2 mai 2019 afin de statuer sur une délégation de compétence à octroyer au conseil d'administration qui lui permettra de décider l'émission d'un nombre maximum de 375.000 obligations convertibles en actions ordinaires réservée à M6 interactions (OCA). Dès lors que l'assemblée générale aura approuvé cette délégation, le conseil d'administration se réunira afin de décider l'émission des OCA.

L'émission porterait sur un montant maximal de 3,75 milliion d'euros réspartis en 375.000 OCA émises au pair et réparties en deux tranches : 125.000 OCA au titre de la tranche 1 (OCA1) ; et 250.000 OCA au titre de la tranche 2 (OCA2). Leur valeur unitaire est de 10 euros. Ces obligations convertibles en actions ordinaires Miliboo et porteront intérêt annuel au taux de 1,5% capitalisés annuellement et payés in fine en numéraire ou, le cas échéant, par voie de compensation en cas de conversion des OCA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.