Miliboo : en perte semestrielle de -1,5 ME

Miliboo : en perte semestrielle de -1,5 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 janvier 2018 à 19h27

Miliboo a réalisé au 1er semestre 2017-2018 un chiffre d'affaires de 8,1 millions d'euros, en hausse de 1,1% par rapport à l'an passé. Comme annoncé, le retour à la normale de la disponibilité des produits depuis septembre a permis à la société de renouer avec une croissance organique forte au 2e trimestre, après un 1er trimestre atone. Le rebond de l'activité a été particulièrement significatif sur les mois de septembre et octobre, avec une croissance à deux chiffres.

La marge brute s'établit à 4,8 ME au 1er semestre, soit un taux de marge brute sur chiffre d'affaires de 58,4%. Elle est stable par rapport à l'an passé. L'augmentation des prix de vente moyens sur la période a permis de compenser l'impact négatif de l'appréciation du dollar par rapport à l'euro.

Le 1er semestre a été marqué par la concrétisation de projets phares, conformément à la stratégie poursuivie par Miliboo, entraînant mécaniquement une hausse des charges d'exploitation (+0,9 ME). La perte d'exploitation ressort à -1,3 ME (-0,5 ME au 1er semestre 2016-2017). La perte nette sur le semestre s'établit à -1,5 ME.

Au 31 octobre 2017, les capitaux propres s'établissaient à 3,2 ME. La trésorerie disponible s'élevait à 2,1 ME, pour un endettement financier de 1,3 ME, soit une trésorerie nette de 0,8 ME (3,5 ME au 30 avril 2017). Cette trésorerie disponible a été significativement renforcée suite à l'obtention de 2,5 ME de financements post-clôture. Le recul de la trésorerie nette sur le semestre intègre un accroissement du besoin en fond de roulement (BFR) à 0,4 ME (-0,3 ME au 30 avril 2017), soit 3% du chiffre d'affaires, résultant d'une diminution des dettes fournisseurs (-0,7 ME).

Suite aux investissements engagés au 1er semestre, Miliboo est confiant sur l'accélération de sa croissance sur la 2e moitié de l'exercice 2017-2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU