Miliboo réduit sa perte sur l'exercice

Miliboo réduit sa perte sur l'exercice
Une capture d'écran du site marchand Miliboo.

Boursier.com, publié le lundi 22 juillet 2019 à 19h39

La marque digitale d'ameublement, Miliboo, reste sur une très bonne dynamique commerciale qui se confirme en ce début d'exercice 2019-2020. Elle devrait être nourrie par la montée en puissance du flagship de Madeleine et par le partenariat avec M6 et Stéphane Plaza. Le chiffre d'affaires annuel 2018-2019 ressort à 23 millions d'euros, en croissance organique de 24,3% par rapport à l'an passé, provenant exclusivement d'un effet volumes. Il s'agit de la plus forte croissance depuis l'introduction en Bourse. Le chiffre d'affaires Internet progresse plus vite que le nombre de visiteurs uniques (6,9 millions pour l'année, soit +5,4%), traduisant ainsi un meilleur taux de conversion.

Les résultats de l'exercice 2018-19 ressortent en très nette amélioration par rapport à ceux de l'exercice précédent. La maîtrise des coûts fixes et l'optimisation des dépenses marketing ont permis d'atténuer le renchérissement des coûts logistiques (stockage, préparation des commandes et livraison), conséquence directe de la forte croissance de l'activité, ainsi que la hausse des commissions rétrocédées aux marketplaces, en raison de l'augmentation du volume d'affaires qui y est effectué.

L'Ebitda annuel retraité s'établit à -0,5 ME sur l'exercice (-1,8 ME en 2017-2018), en très nette amélioration. Après prise en compte d'un résultat exceptionnel de 0,6 ME, incluant les frais liés à la fermeture de la boutique parisienne rue Réaumur pour un montant de -0,2 ME, et une indemnité d'éviction de +0,7 ME, la perte nette sur l'exercice s'établit à -0,9 ME (-2,8 ME l'an passé, soit une division par 3).

Au 30 avril 2019, les capitaux propres s'établissaient à 1,7 ME. La trésorerie disponible s'élevait à 2,1 ME pour un endettement financier brut de 3,2 ME, soit un endettement net limité à -1,1 ME. Les flux de trésorerie d'exploitation ressortent positifs à 0,2 ME. L'activité opérationnelle courante, a consommé très peu de trésorerie (0,6 ME) sous l'effet de la nette amélioration des résultats et de la bonne gestion du BFR. Les Capex restent limités à 0,8 ME.
Les flux de trésorerie financiers intègrent 0,5 ME de participation reçue de la part du bailleur visant à financer les travaux de la nouvelle boutique de Madeleine.

Perspectives favorables

Miliboo a observé sur les deux premiers mois de l'exercice une croissance de ses commandes similaire à celle enregistrée sur l'exercice écoulé. Miliboo a constaté une très nette accélération des commandes depuis la fin juin, comme effet de la diffusion des premières campagnes publicitaires sur M6 mettant en scène Stéphane Plaza, nouvel ambassadeur de la marque. Une hausse très significative du trafic internet a été mesurée, avec des pics de fréquentation lors de la diffusion des spots publicitaires.

Miliboo enregistre également des retombées commerciales encourageantes de son nouveau flagship du boulevard de la Madeleine à Paris, ouvert en février dernier dans une zone de chalandise premium. En parallèle, la société poursuivra ses efforts d'optimisation des coûts opérationnels, notamment les dépenses de marketing digital et les coûts logistiques, avec comme principal objectif l'atteinte d'un Ebitda retraité à l'équilibre.

"Porté par une activité robuste avec 24% de croissance organique et une bonne maîtrise des coûts, l'exercice 2018-2019 se clôture en amélioration très significative, avec un Ebitda retraité proche de l'équilibre et des pertes nettes divisées par 3. Cette performance financière reflète le succès de notre stratégie et nous conforte dans notre capacité à atteindre l'équilibre opérationnel", commente Guillaume Lachenal, Président-Directeur général et fondateur de Miliboo. "Miliboo a clairement franchi un cap sur l'exercice écoulé, qui installe la marque parmi les acteurs importants du mobilier en France. Cette exposition médiatique sans précédent combinée à la très grande notoriété de Stéphane Plaza devrait ainsi contribuer à notre succès".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.