Monoprix s'offre Sarenza pour doper sa présence sur internet

Monoprix s'offre Sarenza pour doper sa présence sur internet
Monoprix gonfler prix rayons chiffre Galeries Lafayette

Boursier.com, publié le lundi 19 février 2018 à 07h55

La recomposition du paysage de la distribution en France se confirme. Monoprix, la filiale de Casino, a annoncé ce matin avoir engagé des négociations exclusives en vue du rachat du site marchand Sarenza. L'objectif de Monoprix, qui a signé récemment un accord avec Ocado, est de devenir un leader omnicanal "lifestyle". Le rapprochement est présenté comme gagnant-gagnant : Monoprix gagne ses lettres de noblesse sur internet tandis que Sarenza peut s'appuyer sur un distributeur très présent dans l'espace urbain.

A ce stade, aucun élément financier n'a été fourni sur la transaction. Sarenza a dégagé plus de 250 ME de chiffre d'affaires en 2017 avant retours. L'opération sera finalisée dans les prochaines semaines, notamment après la consultation des instances représentatives du personnel de Monoprix et de Sarenza et le feu vert de l'Autorité de la concurrence.

La logique de l'opération est évidente pour Régis Schultz, le patron de Monoprix, car ses magasins urbains allient de manière unique une offre alimentaire, non alimentaire et des services innovants. Il est donc parfaitement logique de reproduire cette offre complète sur le web, juge-t-il. Ocado pour l'alimentaire, Sarenza pour le non-alimentaire... Monoprix est en train de sérieusement dépoussiérer son image.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.