Nanobiotix annonce la présentation de nouveaux résultats des études de son radioenhancer, NBTXR3

Nanobiotix annonce la présentation de nouveaux résultats des études de son radioenhancer, NBTXR3©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 07h32

Nanobiotix annonce pour le congrès de l'ASCO, la présentation de nouveaux résultats des études de son radioenhancer, NBTXR3, dans le traitement des cancers de la tête et du cou (carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou ; HNSCC) et en association avec l'immunothérapie dans le traitement de cancers avancés. Une analyse de la tolérance à long terme de NBTXR3 dans le sarcome des tissus mous (étude pivot de phase II/III) sera présentée sous forme de poster.

Nanobiotix annonce pour le congrès de l'ASCO, la présentation de nouveaux résultats des études de son radioenhancer, NBTXR3, dans le traitement des cancers de la tête et du cou (carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou ; HNSCC) et en association avec l'immunothérapie dans le traitement de cancers avancés. Une analyse de la tolérance à long terme de NBTXR3 dans le sarcome des tissus mous (étude pivot de phase II/III) sera présentée sous forme de poster.

"Les données que nous présentons à l'ASCO renforcent à nouveau le potentiel de NBTXR3 à changer la donne du traitement des tumeurs solides lorsqu'il est activé par radiothérapie et utilisé seul ou en association avec une immunothérapie anti-cancéreuse", a déclaré Laurent Levy, cofondateur et président du Directoire de Nanobiotix. "Nous sommes ravis de présenter les données de tolérance à long terme de notre étude de phase III sur le sarcome des tissus mous, ainsi que de nouvelles données de tolérance et d'efficacité de notre deuxième étude en monothérapie dans les cancers de la tête et du cou. De plus, nous sommes particulièrement impatients de présenter un ensemble de données suggérant qu'après l'activation par la radiothérapie, NBTXR3 amorcerait une réponse immunitaire qui pourrait améliorer l'efficacité des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires, surmonter la résistance au traitement pour les patients réfractaires et élargir de manière significative les types de tumeurs qui répondent à l'immunothérapie en transformant les tumeurs froides en tumeurs chaudes."

Le nombre de patients âgés diagnostiqués avec un carcinome à cellules squameuses de la tête et du cou localement avancé (LA-HNSCC) augmente de façon constante. Bien qu'une chimiothérapie concomitante soit la norme de soins non-chirurgicaux, certains patients peuvent ne pas tolérer une chimiothérapie à base de platine (par exemple, le cisplatine). La partie expansion de dose de l'étude de phase I de Nanobiotix chez les patients atteints de LA-HNSCC (étude 102) évalue une dose unique de NBTXR3 équivalente à 22% du volume tumoral de base (dose recommandée en phase II ; RP2D). Les principaux critères d'évaluation de l'étude sont le taux de réponse objective (ORR) et le taux de réponse complète (CRR) de la tumeur primaire. L'étude 102 devrait recruter un total de 44 patients évaluables. À ce jour, 52 patients ont reçu une injection de NBTXR3 dans le cadre de l'étude, dont 40 ont été évaluables.

Les données actualisées présentées à l'ASCO soutiennent à nouveau que l'administration de NBTXR3, suivie d'une activation par radiothérapie, serait faisable et sûre. Six effets indésirables graves liés à NBTXR3 ont été observés chez cinq patients. Au total, dix décès liés à des événements indésirables ont été signalés. Quatre décès liés à la radiothérapie ont été observés, ainsi qu'un décès par septicémie, évalué par l'investigateur comme pouvant être lié à NBTXR3, à la radiothérapie et au cancer.

Au cours d'un suivi médian de 8,1 mois, les patients évaluables ont présenté un taux de réponse objective de la tumeur primaire de 82,5% et un taux de réponse complète de 62,5%. Ces résultats sont cohérents avec ceux observés dans la partie d'expansion de dose de l'étude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.