Natixis reste sous pression, forte décollecte sur le Fonds Allegro mercredi

Natixis reste sous pression, forte décollecte sur le Fonds Allegro mercredi©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 juin 2019 à 14h18

Natixis reste finalement sous pression en cette fin de semaine, en repli de 4,5% à 3,3 euros, sur un plancher de trois ans. La banque du groupe BPCE et H2O Asset Management, détenu à hauteur de 49,99% par Natixis, tentent depuis hier soir de rassurer le marché après que Morningstar eut décidé de suspendre la notation d'un des fonds de la société de gestion britannique en raison d'inquiétudes sur la liquidité de certains actifs détenus en portefeuille et d'un potentiel conflit d'intérêt.

Selon les données de 'Bloomberg', les sorties du Fonds Allegro, sur lequel se concentrent les 'problèmes', ont atteint 113 millions d'euros mercredi, le jour de l'annonce de Morningstar. Il s'agit des plus forts retraits en une journée depuis la création du Fonds en 2011. Natixis a indiqué ce vendredi que la décollecte chez H2O atteint au global 600 millions d'euros depuis le début du deuxième trimestre (au 20 juin).

Cette 'affaire' porte un coup à la stratégie de Natixis qui s'est développé dans la gestion d'actifs en procédant à plusieurs acquisitions et prises de participations dans des sociétés de gestion auxquelles elle laisse des marges d'autonomie.

Pour les analystes de Jefferies, c'est désormais sur la gouvernance et l'organisation même de Natixis que les investisseurs s'interrogent après la perte dans les dérivés actions et les sorties de capitaux dans la gestion d'actifs au quatrième trimestre de l'an dernier. Selon eux, en sanctionnant sévèrement le titre Natixis, le marché a anticipé le pire des scénarios, à savoir la fermeture de H2O.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.