Natixis : résultat net sous-jacent marqué par la crise... mais positif

Natixis : résultat net sous-jacent marqué par la crise... mais positif©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 17h49

Natixis annonce ses comptes du second trimestre et du premier semestre 2020. Le résultat net publié ressort à -57 ME au second trimestre et à +4 ME hors éléments exceptionnels malgré un contexte de marché inédit. Le ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded se monte à 11,2%, +290 pb au-dessus des exigences règlementaires.

"Les résultats de Natixis au premier semestre 2020 sont marqués par la crise du coronavirus. Dans un contexte inédit caractérisé par la hausse du coût du risque, l'impact du confinement sur l'activité économique et des mouvements de marché très violents, Natixis a maintenu une capacité bénéficiaire positive et une solvabilité très confortable. Natixis démontre ainsi la force de son business model et fait la preuve, tout particulièrement au cours du deuxième trimestre, de la flexibilité de ses coûts, conformément aux objectifs de son plan stratégique New Dimension. L'impact de facteurs ponctuels tels que la suspension des dividendes et la mise au marché d'actifs et de passifs, dont certains demeurent réversibles, a été intégré dans nos résultats. Néanmoins, la crise n'est pas finie et continuera à se matérialiser par un coût du risque plus important que la normale dans les prochains trimestres. Natixis continuera à s'appuyer sur la solidité de ses métiers pour accélérer sa transformation en procédant à des évolutions structurelles : nous engageons ainsi un projet de recentrage de notre activité de dérivés actions sur nos clients stratégiques, ainsi que des initiatives fortes sur les coûts", ajoute François Riahi, directeur général de Natixis.

Le groupe réalise un PNB sous-jacent des métiers hors CVA/DVA de 1,5 MdE au second trimestre (-26%) et de 3,4 MdsE au premier semestre 2020 (-15%). Les charges d'exploitation sous-jacentes sont en baisse de 11% sur un an au second trimestre.

Sur la gestion d'actifs et de fortune, le groupe évoque des actifs sous gestion à fin juin proches de leurs niveaux moyens du 3T19 et environ 100 ME d'économies de coûts identifiées à horizon 2022 dont près de la moitié devant être réalisées à fin 2020.

Pour BGC, la sensibilité de coût du risque pour l'année 2020 est inchangée par rapport à la précédente estimation. Le groupe fait état d'un projet d'ajustement du positionnement en dérivés actions avec un recentrage sur les réseaux du Groupe BPCE et les clients stratégiques de Natixis.

Dans l'assurance, les objectifs financiers 2020 devraient être "atteints voire dépassés".

Enfin, dans les paiements, une dynamique positive de croissance des revenus est attendue sur 2020 avec un effet ciseau positif au 2S20.

Natixis indique que les objectifs 2021 seront présentés le 5 novembre 2020 et le nouveau plan stratégique en juin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.