Neoen cède à Coriance l'unité de cogénération de Commentry

Neoen cède à Coriance l'unité de cogénération de Commentry©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 septembre 2019 à 20h54

Neoen cède à Coriance son unité de cogénération de Commentry et sa filiale d'approvisionnement en biomasse, pour un montant total en numéraire de 37 millions d'euros, dont 26,8 ME pour Neoen, qui était actionnaire majoritaire de cette centrale. Cette transaction marque la sortie de Neoen de son activité biomasse.

Cette activité faisait partie du portefeuille de projets acquis par Neoen auprès de Poweo EnR en 2012. Neoen avait depuis lors mené à bien la construction de l'unité de cogénération jusqu'à sa mise en opération en novembre 2017. D'une puissance électrique de 14,9 MW, cette unité consomme 150 000 tonnes de biomasse par an, fournie localement. La filiale assurant cet approvisionnement en biomasse fait partie du périmètre de la cession.

La décision prise par le Conseil d'administration de Neoen de céder ces actifs avait été annoncée le 31 juillet. La sortie de l'activité biomasse témoigne de la volonté de Neoen de se concentrer sur son coeur de métier et de poursuivre son développement dans le solaire, l'éolien et le stockage.

Neoen rappelle qu'en 2018, le chiffre d'affaires de l'activité biomasse représentait 9,1% du chiffre d'affaires total du Groupe et sa marge d'Ebitda s'élevait à 34%.

"Bien qu'atypique dans notre portefeuille, nous sommes fiers d'avoir fait du projet de Commentry un actif de grande qualité qui a montré sa capacité à produire de l'électricité et de la chaleur de manière performante. La cession de cette unité de cogénération reflète notre décision de nous consacrer pleinement à nos activités en forte croissance, à savoir le solaire, l'éolien et le stockage. Nous nous réjouissons d'avoir trouvé en Coriance un industriel qui partage les valeurs d'excellence de Neoen et qui saura continuer à oeuvrer dans l'intérêt de tous les clients, partenaires, et parties prenantes de cette unité", commenteXavier Barbaro, président - directeur général de Neoen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.