Neopost au plus bas depuis l'été 2016

Neopost au plus bas depuis l'été 2016©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 11h32

En bourse, la surperformance ou la sousperformance des actions dépend de données intrinsèques, d'éléments extérieurs mais aussi d'une pointe de chance. Ainsi est-il fortement recommandé de ne pas manquer les séances de fort rebond généralisé. Pour Neopost, c'est raté. Le titre se traîne en baisse de plus de 3% à 20,64 euros en fin de matinée à la Bourse de Paris, alors que le SBF120 gagne dans le même temps 1,3%. La phase de transition dans laquelle le groupe est engagé n'en finit plus de durer. Les résultats annuels sont dégradés, comme prévu, mais les perspectives restent plutôt moroses car la croissance se fait toujours attendre. Il reste au dossier son rendement haut de gamme et des marges confortables, mais les investisseurs attendaient autre chose.

En réaction, Kepler Cheuvreux a réitéré ce matin son conseil à ses clients : alléger les positions, avec un objectif abaissé de 25 à 20 euros. Oddo BHF reste neutre mais revoit de 29,50 à 22 euros sa valorisation. Quant à la SocGen, elle reste droite dans ses bottes avec un avis "conserver" et un cours cible de 29 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.