Neopost : chahuté après son point trimestriel

Neopost : chahuté après son point trimestriel©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 01 juin 2018 à 09h46

Neopost est sous pression ce vendredi à la Bourse de Paris où il chute de près de 5% à 22,6 euros. Le marché sanctionne la contre-performance commerciale du premier trimestre 2018 : sur la période, le spécialiste des solutions de communications numériques et de traitement du courrier a réalisé un chiffre d'affaires de 249 millions d'euros, soit une baisse de 9,7% par rapport au 1er trimestre 2017, dont un impact de change de 7,3 points essentiellement dû à la baisse du dollar.

Objectifs confirmés

Le déclin des activités traditionnelles liées au traitement du courrier continue ainsi de peser sur l'orientation des revenus. Pour autant, Neopost a confirmé jeudi ses objectifs annuels. Le groupe, qui compte sur la gestion des communications avec les clients et la logistique pour relancer sa croissance, a réaffirmé son objectif d'une marge opérationnelle courante autour de 18% hors charges liées aux acquisitions en 2018, contre 18,2% en 2017 et 18,6% en 2016.

Normalisation attendue

En attendant la nouvelle feuille de route stratégique qui doit être présentée d'ici le début 2019, le management de Neopost a tenté de rassurer en indiquant que le rythme de baisse de l'activité va se normaliser au cours des prochains trimestres pour se caler sur les tendances de ces trois dernières années.

Analystes sceptiques

Du côté des analystes, la vague d'ajustements s'est poursuivie ces dernières semaines avec un objectif moyen sur le titre revenu à 27,8 euros au 1er juin contre 34,3 euros trois mois plus. Sur les 8 brokers qui suivent Neopost, la moitié est d'ailleurs "neutre" tandis que 3 sont positifs et 1 est à la vente.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.