Neopost : le chiffre d'affaires devrait continuer à décroître en 2018

Neopost : le chiffre d'affaires devrait continuer à décroître en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 mars 2018 à 17h51

Neopost publie ses comptes 2017. Sur l'ensemble de l'année 2017, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1.112 millions d'euros, en baisse de -4,1% ou de -2% hors effets de change par rapport à 2016, soit une variation organique de -2,2%.

Au 4ème trimestre 2017, le chiffre d'affaires s'établit à 290 millions d'euros, en baisse de -10% ou de -4,8% hors effets de change par rapport au 4ème trimestre 2016, soit une variation organique de -4,4%. La baisse s'est donc accélérée au 4éme trimestre en raison de l'absence d'importants contrats de licence dans la division Enterprise Digital Solutions (EDS). Les deux autres divisions se sont inscrites en ligne avec la performance enregistrée au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2017.

Le résultat opérationnel courant de l'exercice s'élève à 202 millions d'euros contre 216 millions d'euros réalisés en 2016. La marge opérationnelle courante s'est maintenue au niveau "élevé" de 18,2% du chiffre d'affaires, à comparer à 18,6% en 2016.

Le résultat net part du Groupe s'établit à 134 millions d'euros, en hausse de +13,2%. La marge nette ressort à 12% du chiffre d'affaires contre 10,2% en 2016. Les flux de trésorerie après investissements générés sur l'exercice sont élevés. Ils s'établissent à 149 millions d'euros contre 147 millions d'euros en 2016.

Geoffrey Godet, directeur général de Neopost, a déclaré : "Neopost a enregistré en 2017 une évolution contrastée de son activité. Le rythme de décroissance de la division SME Solutions s'est légèrement ralenti tandis que la division Neopost Shipping a connu une croissance à deux chiffres. En revanche, la progression du chiffre d'affaires de la division Enterprise Digital Solutions a subi un coup d'arrêt en fin d'année. Toutefois, la clientèle de cette division a continué de progresser et la part des revenus liés aux services et à la maintenance est importante. La division Enterprise Digital Solutions devrait donc renouer avec une faible croissance au cours des prochains trimestres. S'il me faudra plus de temps pour établir un diagnostic complet de cette activité, nous avons d'ores et déjà revu notre approche commerciale".

Le dirigeant ajoute : "La détérioration du chiffre d'affaires au 4ème trimestre ne doit pas occulter les niveaux élevés auxquels Neopost a réussi à maintenir sa marge opérationnelle et sa production de free cash-flow. Dans ce contexte, même si notre chiffre d'affaires va encore décroître en 2018 compte tenu de la baisse des activités liées au courrier, la gestion financière rigoureuse du Groupe et la forte proportion de ses revenus récurrents constituent des fondamentaux solides. Ayant récemment pris mes fonctions, je vais mettre à profit les prochains mois pour préparer notre plan stratégique pour les années à venir. Ce plan sera présenté lors d'un Investor Day qui se tiendra d'ici la fin de notre année fiscale. Je suis convaincu que Neopost dispose des atouts nécessaires pour réussir la prochaine phase de sa transformation".

Le chiffre d'affaires devrait continuer à décroître de façon organique en 2018 compte tenu des hypothèses suivantes :
- Enterprise Digital Solutions : faible croissance (low-single digit) ;
- Neopost Shipping : croissance à deux chiffres ;
- SME Solutions : poursuite d'une baisse des activités traditionnelles et graphiques comprise entre -4% et -6% et croissance à deux chiffres des solutions de communication digitale et de logistique.

Sur la base d'un effort en matière d'innovation identique à celui réalisé en 2017 et de la poursuite de la réduction des coûts dans la division SME solutions, la marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, devrait s'établir autour de 18%. Neopost estime enfin qu'il continuera à générer un niveau élevé de cash flows opérationnels.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.