Neurones limite la casse au second trimestre

Neurones limite la casse au second trimestre
Vue générale du Palais Brongniart, place de la bourse.

Boursier.com, publié le mardi 04 août 2020 à 17h44

Neurones a bien résisté au second trimestre 2020 avec un chiffre d'affaires de 119,1 ME, en décroissance de 4,9%. Ainsi, sur le 1er semestre, le CA total se monte à 254,4 millions d'euros, en croissance de 0,2% et même +0,4% en organique. Dans le contexte très particulier du second trimestre, le chiffre d'affaires a été finalement meilleur qu'anticipé. Grâce à la bonne résistance des volumes, au mix d'activités (proportion significative de contrats récurrents, clients globalement peu exposés), à son organisation en sociétés spécialisées et au recours au dispositif d'activité partielle, le résultat opérationnel du semestre a été, lui aussi, plus élevé que prévu : 8,7% du chiffre d'affaires à comparer à 9,1% pour les six premiers mois de 2019.

Au 30 juin 2020, la trésorerie nette des dettes financières (hors dettes de loyers IFRS16) s'élève à 228,9 ME contre 182,3 ME un an plus tôt.

Le démarrage en cours de nouveaux contrats récurrents a généré une hausse des effectifs (croissance nette de 80 personnes sur le 1er semestre 2020).

Malgré les incertitudes quant à l'évolution de la crise sanitaire, l'intensité de la crise économique et au probable durcissement du marché, Neurones rehausse ses prévisions du 6 mai et table désormais, pour l'ensemble de l'année, sur un chiffre d'affaires d'au moins 495 ME (vs 475 ME), pour un résultat opérationnel d'au moins 8% (vs 6%). A moyen terme, la crise actuelle "devrait avoir un effet accélérateur sur la transformation digitale des organisations, ce qui sera favorable pour les offres du groupe", anticipe Neurones.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.