New Areva s'appellera Orano

New Areva s'appellera Orano©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 janvier 2018 à 15h31

Pour tourner la page Areva et marquer l'image de sa nouvelle entité, New Areva devient Orano. Recentré sur la valorisation des matières nucléaires et la gestion des déchets, Orano couvre les activités mines, conversion-enrichissement, recyclage des combustibles usés, logistique nucléaire, démantèlement et ingénierie.

Aux racines étymologiques

Le nom Orano est construit sur les racines étymologiques du mot uranium, matière à partir de laquelle est produit le combustible nucléaire. La nouvelle entité rappelle qu'Ouranos, dieu grec du ciel devenu Uranus dans la mythologie romaine, donna son nom à la planète Uranus, qui servira de référence lors de la création de l'appellation 'uranium'.

"Orano symbolise un nouveau départ. Un nouveau départ pour lequel nous nous sommes mis en ordre de marche depuis maintenant plusieurs années. Nous avons mis en place une nouvelle organisation, un nouveau projet d'entreprise, un nouveau plan d'actions stratégique, un nouveau contrat social. Cette identité en découle naturellement. Ce nom symbolise notre conviction : le nucléaire a de l'avenir car c'est une énergie bas carbone, compétitive et créatrice d'emplois. Orano a toutes les cartes en main pour y jouer un rôle clé. Car nous portons pour Orano une ambition forte, celle d'être l'acteur de référence de la production et du recyclage des matières nucléaires, de la gestion des déchets et du démantèlement dans les dix prochaines années", idique Philippe Knoche, Directeur général d'Orano.

Leader dans le recyclage et la logistique nucléaire

Le groupe compte 16.000 salariés pour un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros et un carnet de commandes qui représente l'équivalent de près de 8 années de chiffres d'affaires. Ses activités mines et conversion-enrichissement sont dans le top 3 au niveau international. Orano est leader dans le recyclage et la logistique nucléaire, et développe des activités dans le domaine médical. Philippe Knoche conclut : "J'ai entièrement confiance en notre capacité à donner toute sa valeur au nucléaire. Je suis très fier d'être à la tête de ce groupe et des hommes et femmes qui le composent".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU