Nexans connecte le parc éolien de Saint-Brieuc

Nexans connecte le parc éolien de Saint-Brieuc
Nexans rachète AmerCable, le numéro un américain des câbles pour les équipements miniers

Boursier.com, publié le mercredi 20 novembre 2019 à 10h59

RTE France a accordé à Nexans un contrat de 115 millions d'euros portant sur la fourniture et la pose de 67 km (en mer) et 93 km (à terre) de câbles d'exportation d'énergie pour le parc éolien, d'une capacité de 496 MW, situé dans la Manche à environ 16 km au large de la côte en baie de Saint-Brieuc. Celui-ci devrait produire suffisamment d'énergie pour subvenir aux besoins quotidiens d'électricité de plus de 835.000 foyers. Développé par le consortium Ailes Marines, il s'agit de l'un des plus grands projets éoliens offshore commerciaux en France. Le consortium s'est vu attribuer une capacité de 500 MW par l'Etat. L'opérateur de transport RTE assurera la conception, la construction et la maintenance des deux liaisons (sous-marine et terrestre) de 225 kV qui vont connecter le parc éolien offshore au réseau électrique.

Pour la partie sous-marine, Nexans fournira deux longueurs de 33,5 km de câble tripolaire de 225 kV, doté d'une solution innovante d'armure hybride. Le câble intègre également un élément de fibre optique destiné au suivi à distance de l'état de santé de la liaison et à la transmission d'informations entre le parc offshore et la base à terre. Les câbles seront posés par le propre navire câblier du groupe, le CS Skagerrak, tandis que son système spécialisé Capjet servira à les enfouir dans le fond marin afin de les protéger. Le contrat attribué comprend aussi des services IMR (inspection, maintenance, réparation) pour la partie offshore de la liaison. La liaison à terre se composera de 93 km de câble unipolaire de 225 kV, similaire à celui fourni à RTE par Nexans au titre de l'actuel contrat-cadre portant sur des câbles terrestres. Le site Nexans de Halden en Norvège fabriquera les câbles sous-marins, tandis que les câbles terrestres proviendront de l'usine Nexans Benelux de Charleroi en Belgique. Les éléments de fibre optique seront fournis par l'autre usine norvégienne du Groupe à Rognan. La pose des câbles sous-marins est prévue pour démarrer au printemps 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.