Nexans publie un chiffre d'affaires pour le premier trimestre de 1,538 MdE

Nexans publie un chiffre d'affaires pour le premier trimestre de 1,538 MdE
Nexans câbles photo dans une usine

Boursier.com, publié le jeudi 03 mai 2018 à 07h38

Nexans publie un chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2018 de 1,538 MdE, contre 1,570 MdE au premier trimestre 2017. À cours des métaux constants le chiffre d'affaires s'élève à 1,028 MdE en décroissance organique de -4,6% par rapport au premier trimestre 2017, après un effet de change de -60 millions d'euros.

L'évolution de l'activité dans les différents métiers s'établit comme suit : Après un exercice 2017 à un niveau historiquement élevé dont un premier trimestre à +23,8%, les activités de projets Haute Tension présentent un recul de -30,5%, largement influencé par une reconnaissance plus tardive du chiffre d'affaires dans l'avancement des projets (mise en conformité avec la norme comptable IFRS 15) ainsi qu'à une séquence des différents projets en cours d'exécution moins favorable qu'en 2017.

La situation devrait cependant s'inverser au second semestre où le Groupe anticipe une meilleure combinaison des projets et des plannings. Au premier trimestre de 2018, dans la continuité de l'année 2017, le niveau de production des usines de Haute Tension sous-marine reste élevé.

Les ventes de câbles industriels progressent de +0,6% dont +2,4% pour les harnais automobiles, -36,7% pour les câbles liés au secteur de l'"Oil & Gas" et +4,4% pour les autres câbles industriels.

Le segment Télécommunications et Données affiche une décroissance de -2,3%. Ceci reflète une stabilité des ventes de LAN (+0,3%), une légère décroissance sur les câbles d'infrastructure télécom (-2,1%) et une contraction de -11,8% sur les câbles spéciaux sous-marins.

Le segment Bâtiments et Territoires ressort à +0,2% de croissance organique. Les ventes de câbles de basse tension pour le bâtiment poursuivent leur croissance (+5,0%) entamée au second semestre 2017. A l'inverse, les ventes aux opérateurs d'énergie (câbles et accessoires) fléchissent de -4,7% après une reprise amorcée au deuxième semestre 2017. Le carnet de commandes est bien orienté en Europe.

Commentant l'activité du premier trimestre 2018, Arnaud Poupart-Lafarge, Directeur Général a déclaré : "Ainsi que nous l'attendions, les métiers de projets Haute Tension s'inscrivent en décroissance organique marquée. Compte tenu des plannings, cette tendance devrait s'inverser au cours des prochains trimestres pour les projets sous-marins. La charge en projets Haute Tension terrestres est en deçà de nos attentes. Après un démarrage décevant sur les deux premiers mois de l'année, les activités de câbles accélèrent, laissant présager une amélioration progressive au cours de l'année.
Par ailleurs, l'organisation du Groupe mise en place au début de l'année commence à mettre en oeuvre le plan stratégique "Paced for Growth" dont les ambitions sont confirmées".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU