Nexans s'effondre après son 'warning'

Nexans s'effondre après son 'warning'
Nexans rachète AmerCable, le numéro un américain des câbles pour les équipements miniers

Boursier.com, publié le lundi 18 juin 2018 à 09h46

-17% ! C'est la sanction infligée par le marché ce lundi à Nexans après l'avertissement sur résultats lancé par le groupe avant-séance. Le titre du câblier revient de ce fait sur les 30 euros, un niveau inédit depuis près de trois ans.

Dans le sillage d'un premier trimestre déjà terne et compte tenu des mauvaises tendances dans l'activité de projets haute tension, Nexans a indiqué s'attendre désormais, pour l'ensemble de 2018, à une stabilité organique de ses ventes et à un niveau d'EBITDA consolidé de 350 millions d'euros contre 411 millions d'euros en 2017. De quoi doucher des opérateurs déjà échaudés par le départ d'Arnaud Poupart-Lafarge...

Les difficultés de Nexans proviennent essentiellement de la dégradation des indicateurs commerciaux dans l'activité haute tension sous-marine et d'une base de comparaison exigeante dans le terrestre. Sur le premier débouché, le groupe fait état de report de projets initialement prévus pour 2018 et invoque le décalage de certains contrats déjà en carnet.

En haute tension terrestre, après un exercice 2017 favorablement impacté par l'exécution de terminaisons sous-marines, la faiblesse des entrées en carnet du premier semestre 2018 laisse présager un niveau de charge faible pour le second semestre. Nexans mentionne aussi des charges exceptionnelles pour une dizaine de millions d'euros, principalement liées à l'issue défavorable d'un contentieux au tribunal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU