Nexity réduit son dividende et suspend ses objectifs

Nexity réduit son dividende et suspend ses objectifs
Agence connectée Nexity à Paris

Boursier.com, publié le mardi 07 avril 2020 à 08h44

Le Conseil d'administration de Nexity, réuni pour débattre des conséquences de la crise du Covid-19 et pour adopter les résolutions qui seront soumises à l'assemblée générale des actionnaires, a décidé d'un dividende 2019 réduit. Nexity a rapidement adapté son modèle opérationnel à la crise pour assurer une continuité d'activité. "L'entreprise fonctionne actuellement avec une activité très réduite dans ses métiers de promotion et enregistre des réservations en baisse du fait du confinement, mais constate en revanche des chiffres résilients dans la plupart de ses métiers de services", ajoute Nexity. Il est trop tôt pour chiffrer l'impact que cette crise aura sur les comptes de Nexity en 2020, la principale inconnue étant constituée par la durée de la période de confinement. Dans l'attente, Nexity a suspendu l'ensemble de ses objectifs et perspectives données au marché.

La situation de trésorerie du groupe "demeure très solide, avec, au 31 mars 2020, une trésorerie globale de 767 millions d'euros à laquelle s'ajoutent 555 millions d'euros de lignes de crédit confirmées et non tirées".

Nexity prend sa part au mouvement de solidarité qui s'exprime avec les soignants et victimes de l'épidémie. Le groupe a ainsi mis à disposition gratuite et immédiate près de 300 logements en résidences étudiantes Studéa au profit des soignants et des publics vulnérables désignés par les pouvoirs publics, et a décidé de faire un don exceptionnel de 3 millions d'euros au bénéfice des associations d'aide aux sans-abris et des fonds de soutien aux personnels soignants.

Par précaution, le Conseil d'administration de Nexity a fait le choix de convoquer une Assemblée générale exceptionnellement sans la présence physique de ses actionnaires. Elle se tiendra donc à huis clos, à la date initialement annoncée du 19 mai 2020.

L'avis de réunion préalable à cette assemblée paraîtra dans les tous prochains jours au B.A.L.O. Il contiendra toutes les modalités nécessaires aux actionnaires pour qu'ils puissent exercer leur droit de vote dans ce contexte. Les actionnaires seront ainsi appelés à exercer leur vote par correspondance ou par procuration. Ils pourront également adresser leurs éventuelles questions par écrit en les envoyant, accompagnées d'une attestation d'inscription en compte, sans délai et au plus tard le quatrième jour ouvré précédant la date de l'Assemblée Générale, soit le 13 mai 2020, à zéro heure, heure de Paris par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou par télécommunication électronique.

Nexity proposera à ses actionnaires un temps d'échange direct à l'automne dès lors que les restrictions actuelles auront été levées.

Par ailleurs, "conscient des recommandations de certaines parties prenantes de modérer les dividendes versés, et soucieux par ailleurs de continuer à créer de la valeur dans la durée pour ses actionnaires", le Conseil d'administration a décidé de ramener la proposition de dividende proposée à l'Assemblée générale de 2,70 euros à 2 euros, soit une réduction de 26% par rapport à ce qui avait été annoncé pour cette année (et une baisse de 20% par rapport au montant distribué en 2019).

D'autre part, Nexity a fait le choix de ne recourir au dispositif de chômage partiel que de manière ciblée, pour ses sociétés opérationnelles qui ont fait l'objet de fermetures obligatoires de sites ou de chantiers. Dans une telle hypothèse, Nexity s'engage à abonder la rémunération des salariés concernés pour assurer un maintien intégral de leur salaire à ses collaborateurs gagnant moins de 3 SMIC. Par ailleurs, le règlement de la participation et de l'intéressement sera effectué comme prévu au mois de mai.

"Nexity a tous les moyens d'anticiper la reprise du marché immobilier et de la construction, pour accompagner au mieux ses clients et contribuer pleinement au redémarrage de l'activité économique", conclut l'entreprise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.