Nicox dispose d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 47,8 millions d'euros

Nicox dispose d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 47,8 millions d'euros
Nicox

Boursier.com, publié le mercredi 20 janvier 2021 à 07h31

La direction de Nicox présente un résumé financier concernant Nicox SA et ses filiales pour le quatrième trimestre 2020 ainsi que les points d'inflexion clé attendus en 2021. Au 31 décembre 2020, le groupe Nicox disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 47,8 millions d'euros contre 28 millions au 31 décembre 2019 et 42,2 millions au 30 septembre 2020. Le chiffre d'affaire net pour le quatrième trimestre 2020 était de 5,8 millions (constitué de 0,3 million de paiements de redevances et de 5,5 millions de paiements d'étape provenant des 14 millions versés par Ocumension en mars 2020 et comptabilisés initialement en produits différés conformément aux principes comptables).

La direction de Nicox présente un résumé financier concernant Nicox SA et ses filiales pour le quatrième trimestre 2020 ainsi que les points d'inflexion clé attendus en 2021.
Au 31 décembre 2020, le groupe Nicox disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 47,8 millions d'euros contre 28 millions au 31 décembre 2019 et 42,2 millions au 30 septembre 2020. Le chiffre d'affaire net pour le quatrième trimestre 2020 était de 5,8 millions (constitué de 0,3 million de paiements de redevances et de 5,5 millions de paiements d'étape provenant des 14 millions versés par Ocumension en mars 2020 et comptabilisés initialement en produits différés conformément aux principes comptables).

Le chiffre d'affaire net pour le quatrième trimestre 2019 était de 0,6 million d'euros et était constitué entièrement de paiements de redevances. Le chiffre d'affaire net de l'année 2020 était 8,9 millions (2,4 millions de redevances nettes, 6,5 millions provenant de licences), contre 6,9 millions (2,1 millions de redevances nettes, 4,8 millions provenant de licences) pour l'année 2019.

Au 31 décembre 2020, le groupe Nicox avait une dette financière de 18,4 millions d'euros sous la forme d'un financement obligataire avec Kreos Capital signé en janvier 2019 et de prêts garantis par l'Etat d'un montant total de 2 millions avec la Société Générale et le LCL, accordés en août 2020 dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Seul le chiffre relatif à la position de trésorerie du Groupe Nicox au 31 décembre 2019 est audité, tous les autres chiffres de ce communiqué de presse sont non audités.

Etapes clé attendues

·NCX 470 - première étude de phase 3 Mont Blanc : Principal candidat médicament en développement clinique de Nicox, NCX 470 est un nouvel analogue de prostaglandine donneur d'oxyde nitrique (NO). L'étude Mont Blanc est une étude de sécurité et d'efficacité d'une durée de trois mois visant à évaluer la solution ophtalmique de NCX 470 à 0,1% par rapport à la solution ophtalmique de latanoprost à 0,005% pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire. Par mesure de prudence, les premiers résultats sont désormais attendus au premier semestre 2022 et non plus au quatrième trimestre 2021 en raison de retards probables dans le recrutement des patients lié à la COVID-19.

NCX 4251 - étude de phase 2b Mississippi : NCX 4251 est une suspension ophtalmique innovante et brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone. L'étude Mississippi vise à évaluer la dose à 0,1% de NCX 4251, administrée une fois par jour, comparée au placebo pour le traitement des épisodes aigus de blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021.
La Société espère conclure de nouveaux partenariats dans d'autres territoires pour ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24%, en vue d'augmenter les potentiels futurs revenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.