Nicox : évaluation du naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant de la COVID-19 par son partenaire Fera Pharmaceuticals

Nicox : évaluation du naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant de la COVID-19 par son partenaire Fera Pharmaceuticals
Nicox

Boursier.com, publié le vendredi 11 décembre 2020 à 07h55

Nicox SA et Fera Pharmaceuticals annoncent aujourd'hui que Fera évaluera le naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant pour les patients atteints de la COVID-19. Sous réserve de la réussite de la fabrication du naproxcinod, qui est en cours, pour la réalisation des tests, Fera prévoit d'initier au début de l'année 2021 des études précliniques de preuve de concept sur des modèles d'infection par la COVID-19.

Nicox SA et Fera Pharmaceuticals annoncent aujourd'hui que Fera évaluera le naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant pour les patients atteints de la COVID-19. Sous réserve de la réussite de la fabrication du naproxcinod, qui est en cours, pour la réalisation des tests, Fera prévoit d'initier au début de l'année 2021 des études précliniques de preuve de concept sur des modèles d'infection par la COVID-19.

Le naproxcinod, un inhibiteur de cyclooxygénase donneur d'oxyde nitrique (CINOD), basé sur le naproxène, est un candidat médicament anti-inflammatoire non-stéroïdien conçu pour libérer de l'oxyde nitrique (NO) et du naproxène, découvert et développé par Nicox. Nicox et Fera ont conclu un accord en décembre 2015, donnant à Fera les droits exclusifs pour le développement et la commercialisation du naproxcinod sur le marché américain. Nicox et Fera ont amendé l'accord existant pour y inclure l'indication de la COVID-19 et Nicox accordera à Fera 10.000 bons de souscription de 10.000 actions Nicox.

Michele Garufi, Président Directeur Général de Nicox, a déclaré : "Il existe des bases scientifiques solides pouvant justifier de l'utilisation du naproxcinod dans le traitement des symptômes inflammatoires de l'infection due à la COVID-19, ainsi que, potentiellement, pour contrer le virus lui-même. Nous allons conduire des recherches en collaboration avec Fera dans des modèles précliniques pertinents, et, bien que cette recherche soit à un stade précoce, toute potentielle future étude clinique chez l'homme bénéficierait de l'importante base de données cliniques sur le naproxcinod précédemment générée par Nicox pour le traitement des signes et symptômes de l'arthrose."

Rationnel d'utilisation du naproxcinod dans le traitement de la COVID-19

La plupart des signes et symptômes liés à la COVID-19 sont associés à des niveaux élevés d'inflammation et à une dysfonction du système vasculaire générant des évènements thrombotiques2. Le naproxcinod, un inhibiteur de cyclooxygénase donneur d'oxyde nitrique (CINOD), pourrait potentiellement traiter de multiples aspects de l'infection par la COVID-19, incluant fièvre, douleur, inflammation et agrégation plaquettaire, réduisant ainsi le risque de formation de thrombus. De plus, la donation d'oxyde nitrique (NO) pourrait augmenter la vasodilatation et ainsi restaurer des fonctions cardiovasculaires normales. Il a été également démontré de manière spécifique que l'oxyde nitrique inhibait la réplication du virus de la COVID-19 par deux mécanismes distincts3. Présenté dans une formulation de capsule donnée par voie orale, le naproxcinod pourrait être facilement administré aux patients aux premiers signes de la maladie.

Fera prévoit, dès réception du naproxcinod nouvellement manufacturé, d'initier des études précliniques de preuve de concept dans des modèles d'infection par la COVID-19. Si les résultats de ces études s'avèrent positifs, Fera prévoit de rencontrer la Food and Drug Administration (FDA) américaine afin d'identifier les études cliniques qui seraient requises pour soumettre une demande d'autorisation de mise sur le marché pour le naproxcinod dans le traitement de la COVID-19.

Selon les termes de l'accord sur le naproxcinod conclu avec Nicox, Fera est responsable de l'ensemble des activités de développement clinique, de fabrication, règlementaires et de commercialisation aux Etats-Unis. Nicox conserve tous les droits du naproxcinod en dehors des États-Unis sous réserve du paiement de redevances à Fera si la propriété intellectuelle développée dans le cadre de l'accord est utilisée en dehors des États-Unis.

Fera continue d'explorer les options de développement pour le naproxcinod en dehors de la COVID-19, notamment concernant la lettre de refus de la FDA américaine portant sur la soumission par Fera d'une demande de désignation de médicament orphelin pour le naproxcinod dans l'indication de la drépanocytose.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.