Nokia aurait des prétendants pour Alcatel Submarine Networks

Nokia aurait des prétendants pour Alcatel Submarine Networks
Une ligne de bouées marque le point de départ d'un câble optique déployé par Alcatel-Lucent entre le Venezuela et Cuba, en 2011.

Boursier.com, publié le jeudi 21 décembre 2017 à 13h14

La cession d'Alcatel Submarine Networks, rebaptisé Submarine Network Solutions depuis son entrée dans le périmètre de Nokia, suit son cours. Le Finlandais, qui a mis en vente cette division spécialisée dans le câblage sous-marin plus tôt dans l'année, discute avec plusieurs prétendants, a confirmé Thierry Boisnon, le président de Nokia France, à Reuters. L'objectif n'est pas de vendre à tout prix le numéro un mondial de la spécialité, a fait comprendre le dirigeant, qui a refusé de citer l'identité des acquéreurs potentiels. La filiale est un actif sensible pour la défense, si bien qu'il faudra compter avec l'Etat français dans le processus. Nokia privilégierait un industriel plutôt qu'un financier.

Il y a quelques semaines, une valorisation de 400 à 500 millions d'euros avait circulé sur le marché. En octobre dernier, le nom des Français Nexans et son rival italien Prysmian, spécialistes de la fourniture et non de la pose de câbles, avaient été cités comme industriels potentiellement intéressés. Bain, TowerBrook, Aleph et Bpifrance étaient également mentionnés côté financiers. Orange, qui semblait un temps intéressé, aurait finalement décliné.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU