Nokia et ses partenaires travaillent déjà sur la 6G

Nokia et ses partenaires travaillent déjà sur la 6G©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 décembre 2020 à 11h39

La 5G débarque à peine en France mais certains poids lourds de la tech européenne travaillent sur la 6G. Nokia est ainsi à la tête d'un projet, financé par l'Union européenne, regroupant des entreprises et des universités, appelé à travailler sur la prochaine génération de réseau mobile. Le projet 'Hexa-X' comprend également Ericsson ou Atos mais aussi les opérateurs télécoms Orange et Telefonica ainsi que diverses sociétés telles que Siemens. Du côté académique, on retrouve l'université d'Oulu et l'université de Pise. Le projet doit officiellement débuter 1er janvier 2021 avec une durée prévue de 2,5 ans.

Peter Vetter, responsable chez Nokia Bell Labs, a déclaré : "Même s'il y a encore beaucoup d'innovation en 5G avec le développement de nouvelles normes, nous explorons déjà la 6G dans notre laboratoire de recherche. À l'ère de la 6G, nous verrons des applications qui connecteront non seulement les humains aux machines, mais aussi les humains au monde numérique. Une telle connexion sécurisée et privée peut être utilisée pour des soins de santé préventifs ou même pour créer un réseau 6G doté d'un sixième sens qui comprend intuitivement nos intentions, rendant nos interactions avec le monde physique plus efficaces et anticipant nos besoins, améliorant ainsi notre productivité".

Outre 'Hexa-X en Europe, l'Alliance Next G et l'Alliance O-RAN travaillent également sur la 6G aux États-Unis alors que le gouvernement chinois finance également un groupe de développement de la 6G. Nokia prévoit que les systèmes 6G seront commercialisés d'ici 2030, suivant le cycle typique de 10 ans entre chaque génération de réseau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.