Nokia : UBS positive après les comptes

Nokia : UBS positive après les comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 01 février 2019 à 11h02

La pression vendeuse ne faiblit pas sur Nokia en cette fin de semaine. Le titre du géant des infrastructures télécoms finlandais recule de plus de 2% ce vendredi en matinée à 5,37 euros, alors que le marché peine à digérer les prévisions délivrées par le groupe pour 2019. Jeudi, à l'occasion de la publication de ses comptes annuels, la firme dirigée par Rajeev Suri par a guidé les investisseurs sur un bénéfice par action compris entre 0,25 et 0,29 euro pour l'exercice qui démarre, là où le consensus anticipait un bpa de 0,32 euro.

Prudence excessive ?

UBS veut relativiser la déception sur ces prévisions 2019 en évoquant le "conservatisme" du management de Nokia. Selon le broker helvétique, l'équipementier scandinave veut laisser de la place à de bonnes surprises lors des prochaines publications. Nokia a retenu comme hypothèse une stabilité de ses marchés finaux alors qu'UBS prévoit dans son modèle une augmentation de 1,4% des investissements des opérateurs télécoms, à devises constantes.

Catalyseurs identifiés

UBS, qui relève la mire sur Nokia de 5,70 à 5,90 euros en restant à l'achat sur le dossier, voit deux catalyseurs haussiers à court terme sur le titre. En premier lieu, il pense que le fournisseur finlandais devrait tirer son épingle du jeu lors du salon WMC 2019 de Barcelone, où des lancements de combinés 5G devrait intervenir. En deuxième lieu, UBS estime que Nokia pourrait profiter des déboires du chinois Huawei (problèmes de sécurité, sanctions) pour grappiller des parts de marché sur ce concurrent.

Au sein du secteur, le broker continue de préférer Nokia à Ericsson, alors que le PE 2020 du premier pointe à 14,7 contre un multiple de 17 pour le suédois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.