Nouveau repli du marché automobile européen en février

Nouveau repli du marché automobile européen en février©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 mars 2020 à 08h12

Comme en janvier, le marché automobile européen s'est nettement contracté en février avec un repli des immatriculations de 7,4% à 957.052 unités. L'Association des constructeurs automobiles européens explique que cette nouvelle baisse est le résultat d'une combinaison de facteurs, notamment les modifications apportées à la taxation des véhicules dans divers États membres de l'UE, l'affaiblissement de la conjoncture économique mondiale et l'incertitude pesant sur les consommateurs. L'Allemagne a enregistré la baisse la plus importante (-10,8%), suivie par l'Italie (-8,8%), l'Espagne (-6,0%) et la France (-2,7%). Sur les deux premiers mois de l'année, les quatre grands marchés du Vieux continent ont été confrontés à un recul de la demande : Allemagne (-9,0%), France (-7,8%), Italie (-7,3%) et Espagne (-6,8%).

Au niveau des constructeurs, si Toyota (+11,5%) et BMW se démarquent (+3,1%), Daimler (-12,7%), Fiat Chrysler (-7%) etVolkswagen (-5,3%) ont davantage souffert. Du côté des Français, Groupe PSA (-8,9%) a un peu mieux résisté que Renault (-14,3%).

Compte tenu des mesures de confinement mises en place aux quatre coins de l'Europe pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le mois de mars s'annonce catastrophique pour le secteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.