Nouvelle accélération de la croissance dans le secteur privé de la zone euro en mai

Nouvelle accélération de la croissance dans le secteur privé de la zone euro en mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 juin 2021 à 10h03

La croissance s'est accélérée dans le secteur privé de la zone euro en mai, tendance reflétant notamment un rebond de l'activité dans le secteur des services. Se redressant en effet de 53,8 en avril à 57,1, l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale signale une troisième hausse mensuelle consécutive de l'activité le mois dernier, le taux d'expansion ayant en outre atteint son plus haut niveau depuis février 2018.

La croissance s'est accélérée dans le secteur privé de la zone euro en mai, tendance reflétant notamment un rebond de l'activité dans le secteur des services. Se redressant en effet de 53,8 en avril à 57,1, l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale signale une troisième hausse mensuelle consécutive de l'activité le mois dernier, le taux d'expansion ayant en outre atteint son plus haut niveau depuis février 2018.

Le redressement de l'indice a principalement reflété une nette accélération de la croissance dans le secteur des services, où l'activité a progressé pour un deuxième mois consécutif en mai, et à son rythme le plus soutenu depuis près de trois ans. L'indice final de l'activité de services ressort en effet à 55,2 (50,5 en avril, estimation flash à 55,1). La hausse de la production manufacturière est toutefois restée plus marquée que celle de l'activité de services, ce malgré un fléchissement du taux d'expansion à son plus bas niveau depuis trois mois.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente : "le vaste secteur des services de la zone euro a retrouvé son élan en mai, les dernières données PMI ayant mis en évidence une reprise de l'activité qui devrait perdurer tout au long de l'été. La demande a en effet enregistré sa plus forte hausse depuis le début de l'année 2018, à la faveur notamment d'un allègement des restrictions sanitaires et d'un regain de confiance des entreprises, lié aux progrès des campagnes de vaccination".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.