Nouvelle étape pour OSE Immunotherapeutics et Boehringer Ingelheim, 15 ME de paiements d'étapes

Nouvelle étape pour OSE Immunotherapeutics et Boehringer Ingelheim, 15 ME de paiements d'étapes©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 17 juin 2019 à 18h02

OSE Immunotherapeutics et Boehringer Ingelheim annoncent qu'un premier patient a été traité dans l'étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPalpha, évalué dans les tumeurs solides avancées. L'essai clinique de Phase 1 est une étude de dose de BI 765063, un inhibiteur de point de contrôle myéloïde, administré seul et en combinaison avec un anticorps monoclonal et antagoniste de PD-1 de Boehringer Ingelheim, BI 754091, un inhibiteur de point de contrôle des lymphocytes T.

"Nous sommes très heureux des avancées de BI 765063 et l'administration du produit à un premier patient marque un jalon majeur du développement du produit. Ce programme clinique innovant correspond pleinement à notre engagement de développer les immunothérapies de rupture de demain telles que l'inhibiteur de point de contrôle BI 765063, administré en monothérapie ou en combinaison, pour améliorer significativement la vie des patients souffrant de cancers difficiles à traiter", commente Jonathon Sedgwick, Ph.D., Senior Vice President & Global Head, Cancer Immunology & Immune Modulation Research de Boehringer Ingelheim.

"Nous sommes très enthousiastes de démarrer l'évaluation chez l'homme de cet antagoniste original de SIRPalpha qui présente un potentiel de produit 'best-in-class' pour le traitement des tumeurs solides", commente Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE. "Il s'agit d'une des avancées clés prévues à notre programme de collaboration avec Boehringer et nous sommes impatients de faire progresser rapidement le développement clinique du produit. Les paiements associés à la réalisation de telles étapes pour des produits innovants développés par notre équipe de R&D donnent à OSE une stabilité financière pour faire avancer son portefeuille first-in-class en immuno-oncologie".

L'étude clinique de phase 1 est menée par OSE Immunotherapeutics dans le cadre de son accord de licence et de collaboration avec Boehringer Ingelheim qui a acquis les droits exclusifs de BI 765063. Selon les termes du contrat de licence et de collaboration, l'obtention de l'autorisation de l'essai clinique et la première administration du produit au premier patient de l'étude ont déclenché le versement de paiements d'étapes d'un montant total de 15 millions d'euros de Boehringer Ingelheim à OSE Immunotherapeutics. Cet essai vise à évaluer la tolérance, la pharmacocinétique, la pharmacodynamie et des données préliminaires d'efficacité chez les patients atteints de tumeurs solides avancées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.