Novacyt : développement de trois tests

Novacyt : développement de trois tests©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 14 décembre 2020 à 08h03

Novacyt annonce le lancement de son test de recherche (Research-Use-Only - RUO) d'amplification en chaîne par polymérase (PCR) pour une nouvelle souche de la Covid-19 et la mise au point de deux nouveaux tests PCR RUO pour la grippe aviaire suite à l'apparition récente de foyers de contamination en Europe.

Suite à l'annonce du 16 novembre 2020, Novacyt a lancé le premier test PCR RUO pour détecter une nouvelle mutation spécifique du virus SRAS-CoV-2, connue sous le nom Y453F. Trouvée à l'origine chez le vison au Danemark et aux Pays-Bas, la mutation Y453F s'est rapidement transmise à l'Homme et a été détectée hors d'Europe.

Cette mutation est potentiellement préoccupante pour les scientifiques et les cliniciens car elle provoque une mutation des acides aminés qui affecte la liaison des anticorps. Le groupe pense que cela pourrait avoir des répercussions sur les stratégies de vaccination, qui sont fondées sur la stimulation d'une réponse définie des anticorps au virus. Bien que l'on ignore l'impact éventuel de la mutation des acides aminés sur les vaccins, Novacyt pense qu'un test RUO pourrait aider les scientifiques et les cliniciens à identifier les patients porteurs du virus porteur de la mutation Y453F. Si un besoin clinique se fait sentir pour différencier Y453F des autres souches d'infection de la COVID-19, Novacyt est bien positionné pour proposer ce test de diagnostic à usage clinique. Ce test RUO est déjà disponible.

Novacyt a également pris la décision stratégique de développer deux nouveaux tests PCR RUO pour la grippe aviaire dans le contexte de récentes apparitions de foyers infectieux. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a annoncé que depuis octobre 2020 de nombreux pays européens, dont le Royaume-Uni et la France, ont signalé des foyers infectieux liés à l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Trois différents sous-types de virus IAHP ont été identifiés chez les oiseaux sauvages et les volailles, dont le A(H5N8), le A(H5N5) et le A(H5N1), le A(H5N8) étant les plus courants.

Étant donné les déplacements d'oiseaux sauvages tant migrateurs que sédentaires en Europe pendant l'hiver, il existe un risque élevé de propagation des virus A(H5) de l'IAHP, en particulier aux volailles. Ce phénomène a déjà été observé au Royaume-Uni, entraînant l'abattage de milliers de dindes atteintes par la souche H5N8, notamment dans le North Yorkshire et le West Norfolk.

Bien qu'aucune infection humaine due à ces virus n'ait été détectée jusqu'à présent et que la menace pour la population générale soit actuellement faible, il est important de maintenir une vigilance sur ces virus en Europe et suivre leur évolution. C'est pourquoi Novacyt a mis au point deux tests PCR RUO pour aider à la gestion des foyers infectieux actuels. Il s'agit d'un test permettant de détecter tous les sous-types A(H5) de la grippe aviaire et d'un test conçu pour confirmer la présence spécifique du sous-type A(H5N8) de la grippe aviaire, qui a été au centre des foyers actuels. Les deux tests peuvent être effectués sur les instruments mobiles de PCR de Novacyt, q16 et q32, ainsi que sur les appareils de PCR des laboratoires spécialisés. Ces deux tests RUO sont déjà disponibles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.