Novacyt plonge après son avertissement inattendu !

Novacyt plonge après son avertissement inattendu !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 avril 2021 à 13h49

Novacyt, l'incontestable vedette boursière de la crise sanitaire, retombe de 19% désormais ce vendredi, dans un volume représentant 1,3% du tour de table. En pleine séance, le spécialiste mondial du diagnostic clinique présente les dernières informations relatives à son contrat d'approvisionnement avec le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales britannique (DHSC) et fournit un rapport d'activité non audité pour le trimestre clos le 31 mars 2021.

Novacyt, l'incontestable vedette boursière de la crise sanitaire, retombe de 19% désormais ce vendredi, dans un volume représentant 1,3% du tour de table. En pleine séance, le spécialiste mondial du diagnostic clinique présente les dernières informations relatives à son contrat d'approvisionnement avec le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales britannique (DHSC) et fournit un rapport d'activité non audité pour le trimestre clos le 31 mars 2021.

Le 29 septembre 2020, Novacyt avait annoncé un deuxième contrat d'approvisionnement avec le DHSC pour les kits exsig COVID-19 Direct et d'autres produits. Dans le rapport d'activité annuel annoncé le 29 janvier 2021, Novacyt avait expliqué qu'il était en discussions actives avec le DHSC concernant une extension du contrat d'approvisionnement. Malheureusement, l'extension du contrat n'a pas abouti, bien que le groupe ait fourni PROmate au premier trimestre 2021, conformément à la demande du DHSC. En outre, les parties sont désormais en conflit concernant le contrat, ce qui pourrait avoir "un impact significatif sur le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2020". Cependant, après avoir consulté ses conseils juridiques, le groupe estime qu'il a de solides raisons de faire valoir ses droits contractuels.

Novacyt a réalisé un chiffre d'affaires de 83 millions d'euros (72,6 millions de livres sterling) au premier trimestre 2021. Environ 50% du chiffre d'affaires du premier trimestre 2021 a été généré par les ventes au DHSC, principalement PROmate. Les près de 50% restants du chiffre d'affaires du premier trimestre 2021 ont bénéficié de la croissance continue des ventes internationales et de l'expansion des opérations de test pour le secteur privé.

Etant donné la nature de la pandémie de Covid-19 et la demande de tests de diagnostic en constante évolution, le groupe continue d'avoir une visibilité limitée sur les futures ventes. Bien que les administrateurs soient convaincus que la signature de nouveaux contrats se poursuivra à mesure que Novacyt développe ses ventes internationales et ses tests pour le secteur privé, ils pensent que le chiffre d'affaires et le bénéfice pour 2021 pourraient être inférieurs aux attentes actuelles du marché en raison de l'absence de l'extension du contrat avec le DHSC.

Novacyt s'attend à ce que PROmate continue d'être déployé dans les hôpitaux, dans le secteur privé et sur les marchés internationaux dans un avenir prévisible, bien que le groupe estime que les ventes de PROmate du premier trimestre pourraient être suffisantes pour soutenir les plans de déploiement actuels du NHS pour le reste de l'année 2021.

Le groupe est conforté par la demande pour ses laboratoires de traitement mobiles et son portefeuille SNPsig, tous deux lancés au premier trimestre 2021, respectivement pour les tests dans le secteur privé et la détection des variants covid. De nouveaux produits de dépistage rapide (Lateral Flow Test) Covid-19 sont également en cours de développement, afin d'accroître la capacité du Groupe à répondre à l'évolution de la demande de tests covid.

Les administrateurs estiment que "le groupe reste bien positionné pour tirer parti des futures opportunités de croissance, car il continue d'élargir son portefeuille de produits et son offre de services".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.