Novacyt : toujours plombé par son avertissement

Novacyt : toujours plombé par son avertissement©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 avril 2021 à 11h23

Novacyt reste sous pression. Après avoir décroché de près de 40% vendredi à la suite d'un avertissement sur résultat, le titre du spécialiste mondial du diagnostic clinique recule encore de 4% à 4,7 euros en fin de matinée. La pression vendeuse reste forte sur un dossier qui avait flambé l'an passé avec la crise. Oddo BHF a dégradé la valeur à 'sous-performer' tout en coupant son objectif de 8,1 à 4,1 euros. Le momentum devient négatif et le risque de voir le titre entouré par un litige potentiel avec le Department of Health and Social Care va peser, explique le broker. En effet, si la vague COVID n'est pas transformée par la croissance externe ou un nouvel essor lié à la base installée (qui ne sera probablement visible que d'ici 6-12 mois), alors le titre pourrait retomber très bas (avant COVID, Novacyt traitait au-dessus d'un euro)... Pour cette raison, le courtier se montre désormais prudent.

Novacyt reste sous pression. Après avoir décroché de près de 40% vendredi à la suite d'un avertissement sur résultat, le titre du spécialiste mondial du diagnostic clinique recule encore de 4% à 4,7 euros en fin de matinée.

La pression vendeuse reste forte sur un dossier qui avait flambé l'an passé avec la crise. Oddo BHF a dégradé la valeur à 'sous-performer' tout en coupant son objectif de 8,1 à 4,1 euros. Le momentum devient négatif et le risque de voir le titre entouré par un litige potentiel avec le Department of Health and Social Care va peser, explique le broker. En effet, si la vague COVID n'est pas transformée par la croissance externe ou un nouvel essor lié à la base installée (qui ne sera probablement visible que d'ici 6-12 mois), alors le titre pourrait retomber très bas (avant COVID, Novacyt traitait au-dessus d'un euro)... Pour cette raison, le courtier se montre désormais prudent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.