Novartis en conflit avec Amgen pour un anti-migraine

Novartis en conflit avec Amgen pour un anti-migraine
Justice procès tribunal

Boursier.com, publié le vendredi 05 avril 2019 à 10h48

Actualité chargée pour Novartis, notamment sur le front judiciaire. En effet, la 'big pharma' suisse annonce en cette fin de semaine avoir déposé plainte contre Amgem à la suite de la décision de la biotech américaine de vouloir se retirer de la collaboration sur Aimovig (erenumab) dans le traitement préventif de la migraine, pour en garder les bénéfices. Le pic de ventes sur ce produit est estimé à 1,7 milliard de dollars à horizon 2024, sachant qu'Aimovig est approuvé en Europe et aux Etats-Unis.

Le groupe bâlois conteste vigoureusement la notification d'Amgen qui, selon lui, est fondée sur une violation substantielle de l'accord de collaboration. L'accord restera en vigueur tant que la justice n'aura pas rendu son verdict. Pour mémoire, les termes de la collaboration prévoyait une co-commercialisation aux US, une exclusivité dans le reste du monde et au Canada pour Novartis et une exclusivité pour Amgen au Japon.

En marge de cette annonce, Novartis est l'objet ce vendredi d'un ajustement d'analyste. Deutsche Bank a réduit ce jour son objectif de cours sur le laboratoire de 93 à 85 francs suisses, en restant à "conserver". Cette décision fait suite au projet de scission avec Alcon (opération attendue le 9 avril pour une valorisation de l'ordre de 25 milliards de CHF) et intervient en amont de la publication du 1er trimestre 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.