Noxxon Pharma et MSD initient leur deuxième collaboration clinique pour l'évaluation du NOX-A12 en association avec le Keytruda

Noxxon Pharma et MSD initient leur deuxième collaboration clinique pour l'évaluation du NOX-A12 en association avec le Keytruda©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 juillet 2021 à 18h31

Noxxon Pharma N.V., société de biotechnologie spécialisée dans l'amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), annonce la signature et le lancement d'un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD (Merck & Co., Inc., Kenilworth, N.J. USA), dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le KEYTRUDA (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Noxxon Pharma N.V., société de biotechnologie spécialisée dans l'amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), annonce la signature et le lancement d'un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD (Merck & Co., Inc., Kenilworth, N.J. USA), dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le KEYTRUDA (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Cette étude de phase 2 évaluera la sécurité et l'efficacité du NOX-A12, l'agent anti-CXCL12 de NOXXON, en association avec le Keytruda et deux régimes de chimiothérapie différents chez des patients atteints d'un cancer pancréatique métastatique à microsatellites stables. Dans le cas du cancer du pancréas, la vaste majorité des patients présentent des tumeurs à microsatellites stables résistantes aux traitements en monothérapie par des inhibiteurs de point de contrôle. L'étude prévoit le recrutement de jusqu'à 70 patients et intègrera dans chaque bras, en plus des critères habituels de sécurité et d'efficacité, plusieurs étapes intermédiaires permettant de déterminer si l'essai peut continuer ou non. MSD fournira le pembrolizumab et apportera son expertise pour la réalisation du protocole clinique, tandis que NOXXON sera en charge de la conduite de l'essai clinique. L'étude sera menée dans plusieurs centres cliniques aux États-Unis et en Europe.

L'étude comprendra deux bras afin de déterminer la combinaison de traitement la plus efficace dans le cadre d'un futur essai d'homologation :
-Bras 1 : NOX-A12 + pembrolizumab + gemcitabine + nab-paclitaxel
-Bras 2 : NOX-A12 + pembrolizumab + irinotecan nano-liposomal + 5-fluorouracile + leucovorine

Le Dr. Jarl Ulf Jungnelius, Conseiller médical Senior de NOXXON, commente : "Les inhibiteurs de point de contrôle sont rapidement devenus des options de traitement de première ligne dans de nombreuses indications cancéreuses, mais n'ont pas encore montré d'effets bénéfiques dans le cancer pancréatique à microsatellites stables, que ce soit en monothérapie ou en association avec la chimiothérapie standard. Nous sommes convaincus que le ciblage du microenvironnement tumoral est une approche prometteuse pour apporter au cancer du pancréas les bénéfices cliniques observés via la thérapie anti-PD-1 dans d'autres types de tumeur."

Aram Mangasarian, Président Directeur Général de NOXXON, commente : "Nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration fructueuse avec MSD, un acteur mondial de référence dans le domaine de l'immuno-oncologie. Nous sommes impatients de débuter cette phase 2 qui nous permettra, j'en suis certain, de confirmer l'excellente sécurité du NOX-A12 et de définir clairement les bénéfices cliniques apportés par son utilisation en combinaison avec le Keytruda aux patients souffrant de cancers très agressifs, tels que le cancer du pancréas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.