Noxxon Pharma : va présenter ses nouvelles avancées d'étude clinique

Noxxon Pharma : va présenter ses nouvelles avancées d'étude clinique
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mardi 15 mai 2018 à 20h24

Noxxon Pharma NV annonce que Aram Mangasarian, Ph.D., Président Directeur Général, présentera un point d'avancement de l'essai clinique le 16 mai 2018 à 12h00 CEST, lors de l'édition 2018 de BioEquity Europe à Gand en Belgique.

De nouveaux résultats seront présentés sur l'étude clinique (NCT03168139) de Noxxon évaluant NOX-A12 en monothérapie (1ère partie) et en association avec le Keytruda (2ème partie) chez des patients atteint de cancer colorectal ou pancréatique métastatique, à microsatellites stables. La société communiquera sur l'avancée du recrutement des patients, ainsi que sur les données de la 1ère partie de l'étude, qui explore les effets de NOX-A12 en monothérapie. Le recrutement des patients et l'analyse des biopsies tumorales de la 1ère partie devraient être achevés au deuxième trimestre 2018, conformément au calendrier. Les premières données sur l'efficacité de l'association de NOX-A12 avec le Keytruda devront être publiées au quatrième trimestre 2018.

Les données issues de la phase en monothérapie de notre étude clinique testant actuellement NOX-A12 en monothérapie et en association avec le Keytruda étant très encourageantes, nous souhaitons en présenter les grandes lignes à nos investisseurs. Des caractéristiques se dessinent à mesure que nous comparons les biopsies tumorales réalisées après deux semaines de monothérapie par NOX-A12 aux biopsies initiales, déclare Aram Mangasarian, Président Directeur Général de Noxxon.

La présentation inclura également des données sur une étude non-interventionnelle d'échantillons prélevés chez des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Ces données suggèrent que la cible de NOX-A12 est aussi un facteur d'exclusion immunitaire dans ce cancer et que NOX-A12 pourrait s'avérer intéressant dans le traitement du CBNPC lorsque la tumeur progresse sous anti-PD-(L)1 (inhibiteurs de point de contrôle immunitaire).

La présentation sera disponible sur le site de Noxxon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.