Ober parvient à limiter l'érosion de ses marges

Ober parvient à limiter l'érosion de ses marges©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 07h19

Le groupe Ober est parvenu à redresser la barre au second semestre, comme il l'espérait. L'exercice 2017 se solde par un chiffre d'affaires (déjà dévoilé en janvier) en légère baisse à 38,46 millions d'euros, pour un Ebitda qui se contracte modérément à 3,16 ME, dégageant une marge de 8,2% contre 8,3% un an plus tôt. Le résultat d'exploitation atteint 2,1 ME et représente 5,4% de marge, en ligne avec le niveau obtenu en 2016. Le résultat net part du groupe est en revanche en baisse, puisqu'il passe de 1,43 ME à 0,95 ME. Les capitaux propres au 31 décembre 2017 reculent à 16,2 ME, à cause du versement d'un dividende et d'un écart de conversion de change (-1,8 ME). La dette financière nette est à l'inverse en vive hausse à 13,6 ME, représentant 84% des fonds propres contre 42% fin 2016. Cela s'explique par les financements signés en vue de soutenir la croissance, notamment l'acquisition de Concrete LCDA. Le management souligne toutefois que la maturité de ces financements est longue, qu'ils affichent des conditions de taux intéressantes et alimentent des perspectives prometteuses.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 21 juin de maintenir le dividende à 0,70 euro. Sur la base du cours du 29 mars, le rendement ressort ainsi à plus de 6%. Il estime que la société devrait renouer cette année avec la croissance de son chiffre d'affaires, mais ne fournit pas de prévisions de résultats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.