Oeneo : chiffre d'affaires annuel en croissance de 8%

Oeneo : chiffre d'affaires annuel en croissance de 8%©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 mai 2020 à 18h25

Le groupe Oeneo a terminé son exercice 2019-2020 avec un chiffre d'affaires annuel de 290,3 ME, soit une hausse de +7,8% (+8% à taux de change constants).

Oeneo a enregistré au 4ème trimestre 2019-2020 un chiffre d'affaires solide de 78,3 ME, en hausse de +7,5% (+8,7% à périmètre et taux de change constant). Cette performance est portée par la Division Bouchage qui enregistre une croissance à deux chiffres sur la période, bénéficiant toujours du succès mondial des bouchons Diam. La division Elevage est en léger recul sur la période, après 9 mois bien orientés, en raison notamment d'une base de comparaison élevée (près de 20% de croissance sur le dernier trimestre 2018-2019).

Sur l'ensemble de l'exercice, Oeneo prévoit une marge opérationnelle courante autour de 15%, après prise en compte des nouveaux plans d'intéressement à long terme, attribués sous forme d'actions de performance.

Certains sites français, aujourd'hui réouverts, ont dû fermer temporairement afin d'assurer la protection des équipes (notamment dans les régions Grand Est et Bourgogne Franche Comté particulièrement touchées par l'épidémie). L'exercice 2020-2021 sera logiquement plus impacté par les conséquences de la crise sanitaire en cours, dont les effets négatifs sur la consommation mondiale de vin avec en particulier les fermetures des cafés-hôtels-restaurants. Cette baisse pèse mécaniquement sur l'activité économique et la visibilité des vignerons, ce qui peut les amener à décaler ou à réduire leurs investissements en Elevage voire aussi à réduire le volume de mise en bouteille pour le Bouchage cette année.

Les incertitudes, liées notamment à la durée de la crise, ne permettent pas à date de faire de projections sur le chiffre d'affaires et la rentabilité du Groupe. Le management suit attentivement l'évolution de la situation, en adaptant son dispositif et en mettant en place des mesures d'économies, incluant l'activité partielle sur certains sites. Dans ce contexte incertain, le Conseil d'Administration proposera de ne pas verser de dividendes cette année lors de l'Assemblée Générale qui aura lieu en septembre à Bordeaux. Le Groupe fera un nouveau point sur la situation lors de la publication de ses résultats annuels le 11 juin après bourse

Vos réactions doivent respecter nos CGU.